Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Chargement d’armes au Havre : "Si c'est pour tirer sur des populations civiles, ça doit être suspendu"

Le député Jean-Paul Lecoq demande au gouvernement d'agir et de retenir le chargement d'armes au Havre à destination de l'Arabie Saoudite. Un cargo saoudien et sa cargaison d'armes de fabrication française doit quitter le port du Havre ce jeudi 9 mai 2019 en fin de journée, direction Djeddah.

Le député communiste Jean-Paul Lecoq a interpellé le gouvernement au sujet de la vente d'armes à l'Arabie Saoudite (photo d'illustration).
Le député communiste Jean-Paul Lecoq a interpellé le gouvernement au sujet de la vente d'armes à l'Arabie Saoudite (photo d'illustration). © Maxppp - Thomas Padilla

Le Havre, France

Une cargaison d'armes françaises est en attente au Havre, en Seine-Maritime. Le cargo saoudien Bahri Yanbu arrive ce mercredi 8 mai 2019 au port du Havre et doit repartir le lendemain, jeudi 9 mai dans la soirée avec un chargement d'armes.  Chargement confirmé par la ministre des Armées, Florence Parly.  

Mi-avril, la cellule investigation de Radio France et le média d'investigation Disclose révélaient que des armes de fabrications françaises étaient utilisées au Yemen dans des zones où résident des civils. Le député communiste de Seine-Maritime Jean-Paul Lecoq a interpellé la ministre mardi 7 mai, à ce sujet. "Il faut que le gouvernement empêche ce chargement", nous a-t-il confié.

Canons Caesar

Le député demande que cette cargaison havraise soit retenue, d'autant qu'on ignore son chargement. La ministre a refusé de le préciser, mais d'après le média d'investigation Disclose, il s'agirait de canons Caesar. Jean-Paul Lecoq n'a pas non plus eu de confirmation, mais le député rapporte qu'il s'agit d'une cargaison de "matériel lourd", qui pourrait correspondre à des camions équipés de canon.

D'après Florence Parly, il s'agit d'un accord commercial qui date d'il y a plusieurs années. Mais pour Jean Paul-Lecoq, "si c'est pour tirer sur des populations civiles, ça doit être suspendu." Il reproche au gouvernement de se cacher derrière une absence de preuves :

ECOUTEZ : Jean-Paul Lecoq demande à la France de s'aligner avec d'autre pays européens

Un rassemblement à 18h, ce jeudi ! 

René Bodineau est président de la Ligue des Droits de l'Homme au Havre.  Il invite le plus grand nombre à se rassembler ce jeudi soir autour de l'écluse François 1er à 18h pour dénoncer le bateau et son chargement.  

René Bodineau, Ligue des Droits de l'Homme

Marie Claire Jégaden est présidente du comité pour la paix au Havre. La catastrophe humanitaire au Yemen doit inciter la France à la plus grande prudence, selon elle. 

Marie-Claire Jegaden, Comité pour la Paix au Havre