Politique

A Châteauroux, le service "élections" de la commune en plein rush pour préparer le premier tour de la présidentielle

Par Carl Dechâtre, France Bleu Berry jeudi 20 avril 2017 à 22:57

Bulletins, enveloppes, procès verbaux à répartir ; procurations à saisir. Le travail ne manque pas pour Patrick Dupont et ses collègues Mélanie et Nathalie
Bulletins, enveloppes, procès verbaux à répartir ; procurations à saisir. Le travail ne manque pas pour Patrick Dupont et ses collègues Mélanie et Nathalie © Radio France - Carl Dechâtre

A 2 jours du premier tour de l'élection présidentielle, on se prépare bien sûr dans toutes les communes de France. A Châteauroux, 3 personnes du service des affaires administratives et générales sont chargés de cette préparation.

J-2 avant le premier Tour de la présidentielle ! Forcément ça bouillonne dans les mairies pour que tout soit en ordre dans les bureaux de vote, dimanche prochain et évidemment en fonction de la taille de la commune ça peut faire beaucoup de travail A Châteauroux, au service des affaires administratives et générales qui a absorbé l'ancien service "élections" une équipe de 3 personnes s'en occupe et la pression monte.

33.000 bulletins de vote par candidat

Car il y en a des dossiers à traiter, beaucoup de "paperasse" comme l'appelle lui-même Patrick Dupont le responsable du service des affaires administratives et générales. Il y a les procès verbaux, les listes d'émargement et bien sûr les bulletins de vote : 33.000 mis pour chaque candidat mis à dispositions des 31.000 électeurs castelroussins et à répartir sir les 31 bureaux de vote installées dans la commune.

Des bureaux de vote qui doivent tous être dotés du nombre réglementaire d'isoloirs d'une urne aux normes. D'un président et vice-président de bureau et bien sûr d'assesseurs : la Loi en autorise 2 pour chaque parti représenté

Un simple début

Pour Patrick Dupont et 2 collègues de son service Mélanie et Nathalie, il y a donc beaucoup de travail lors de ces derniers jours. C'est à eux qu'échoit aussi la tâche de saisir sur les listes électorales, l'ensemble des procurations et évidemment beaucoup arrivent dans les derniers jours. En 10 jours plus de 715 ont été récoltées et ce n'estr pas fini. Elles sont saisies par informatique mais celles qui parviendront en fin de journée ce vendredi 21 avril, du commissariat de police devront être saisies à la main le lendemain car les listes seront déjà imprimées. Et tout cela n'est qu'un début. L'opération recommencera au deuxième tour, le 7 mai avec tout de même moins de candidat. Puis il y aura les législatives les 11 et 18 juin prochains.