Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Châteauroux reste à droite avec la victoire de Gil Avérous

dimanche 30 mars 2014 à 22:15 Par Géraldine Marcon, France Bleu Berry

Gil Avérous l’a emporté lors de ce second tour des municipales à Châteauroux. Le candidat choisi par le maire sortant Jean-François Mayet, fait un score de 48,79% dans ce scrutin où quatre listes s’affrontaient. Il réussit à devancer ce plus de 20 points son plus proche concurrent Mark Bottemine.

L'hôtel de ville de Châteauroux
L'hôtel de ville de Châteauroux © Benjamin Smith licence Wikimedia Commons paternité / partage à l'identique

C’est finalement bien le successeur que Jean-François Mayet s’était choisi qui prendra sa suite à la mairie de Châteauroux. Gil Avérous l’a emporté ce dimanche 30 mars lors du second tour des municipales. Le candidat d’Union de la droite à réunit 48,97% des suffrages et c’est un score qu’il savoure vu les dernières péripéties de ce scrutin.

Châteauroux Avérous

La liste de Mark Bottemine n'a pas séduit les électeurs 

Pour ce second tour des municipales, les électeurs ont à peine voté plus que le dimanche 23 mars, ils avaient à départager quatre listes au total. Celle de Gil Avérous pour l’Union de la droite, celle du Front de gauche Eric Bellet (13,40%) qui enregistre une belle progression entre les deux tours, celle du Front national Matthieu Colombier (11,27%) et enfin celle menée par Mark Bottemine (26,34%). Ce dernier, candidat d’une liste d’Union de la gauche au premier tour avait réunit 7,36% des suffrages. Il a choisit de faire alliance entre les deux tours avec deux dissidents de la majorité sortante qui s’était présentés seuls au premier tour. C’est donc avec Régis Tellier (17,27% des voix au premier tour) et Arnaud Clément (7,31% des suffrages au rpemier tour) que Mark Bottemine s’est présenté ce 30 mars. Un attelage qui ne s’est pas montré probant.

chateauroux bottemine

Régis tellier, candidat au premier tour et qui a rejoint Mark Bottemine au second tour, a annoncé sa volonté de ne pas siéger au conseil municipal.

Téllier se retire tendez l'oreille !