Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales : dans le Cher, peu de surprises à attendre dimanche pour le deuxième tour

-
Par , France Bleu Berry

2eme tour des élections départementales ce dimanche et fin de la campagne ce vendredi soir à minuit. La grande question sera de savoir si la mobilisation des électeurs, historiquement faible (seulement un tiers de votants), la semaine dernière, sera plus forte...

Le bureau de vote de l'école Bapaume à Amiens
Le bureau de vote de l'école Bapaume à Amiens © Radio France - Claudia Calmel

Dans le Cher, on revote dans 18 des 19 cantons... Michel Autissier, le président  sortant (LR) ne se représente pas. Le département, au vu du premier tour, devrait rester à droite. Ce 2eme tour ne devrait pas bouleverser les équilibres. La droite devrait rester majoritaire et le RN, rescapé dans seulement quatre cantons ne devrait pas avoir d'élu, même en misant sur une mobilisation plus forte de ses sympathisants. Ce sera très compliqué pour lui, dans les deux cantons de Vierzon, face à des communistes. A Dun sur Auron, face au binôme de la sénatrice Marie-Pierre Richet qui a frôlé les 70 % dimanche, et à St-Amand-Montrond, face à Emmanuel Riotte et Clarisse Duluc qui ont obtenu plus de 60 % des suffrages au premier tour.  Seul suspense : le canton de St-Germain du Puy pourrait basculer à gauche,  le canton d'Avord à droite... C'est assez serré également sur Bourges 3. A Aubigny sur Nère, les électeurs pourront rester chez eux : Anne Cassier et David Dallois, pour LR, ont été élus dimanche. Pas de suspense pour St-Martin d'Auxigny : les candidats de gauche, Joëlle Chauveau et Joël Crotté, crédités de 20 % dimanche dernier, ont jeté l'éponge. Le binôme de droite sortant est donc sûr de sa réélection.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess