Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : 1.303 grands électeurs de Vaucluse désignent les trois sénateurs du département

-
Par , France Bleu Vaucluse

En Vaucluse, 1.303 grands électeurs choisissent les trois sénateurs du département, ce dimanche. À 95%, il s'agit d'élus municipaux, mais aussi de sénateurs, de députés, de conseillers régionaux ou départementaux.

L'hémicycle au Sénat
L'hémicycle au Sénat © Maxppp - Vincent Isore

Ce dimanche 27 septembre, 1.303 grands électeurs voteront en Vaucluse pour les sénatoriales. En France, ils seront 87.000 à s'exprimer. Il s'agit en effet d'une élection au suffrage universel indirect, l'ensemble des Français ne vote donc pas. L'immense majorité de ces grands électeurs sont des conseilleurs municipaux, à 95%. Les sénateurs votent aussi, les députés, conseillers régionaux et conseillers départementaux. 

Un vote obligatoire 

Les communes, surtout les petites, et les zones rurales sont largement représentées, ce qui traditionnellement favorise la droite. Le vote est obligatoire et pour le scrutin de dimanche, la moitié des sièges seront renouvelés : 172 sur 348, ce qui implique des élections dans 63 départements, dont le Vaucluse.    

Face à l'Assemblée nationale, c'est le Sénat qui a le moins de pouvoir. Il contrôle les actions du gouvernement, vote les lois mais en cas de désaccord, c'est l'Assemblée qui a le dernier mot. Le Sénat, au palais du Luxembourg, est la chambre des collectivités territoriales, c'est pour cette raison que les sénateurs sont désignés par des élus de terrain.  

France Bleu Vaucluse a donné la parole aux cinq candidats cette semaine : Marie-Claude Bompard de la Ligue du Sud, Lucien Stanzione pour la gauche, Alain Milon le sénateur LR sortant, Jean-Baptiste Blanc du même parti et Bénédicte Auzanot du RN. Tous ont bien compris qui vote pour eux et disent vouloir mieux représenter les maires. Ces cinq candidats s'affrontent pour seulement trois places. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess