Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Chiffre du jour

Chiffre du jour : 2 934 électeurs étrangers peuvent voter aux européennes en Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les élections européennes approchent. En Vaucluse, 2.934 électeurs européens vont eux aussi pouvoir glisser un bulletin dans l'urne. Ils s'ajoutent aux 398.396 Français inscrits sur la liste principale.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Thierry THOREL

Département Vaucluse, France

Le dimanche 26 mai, les électeurs Français ne seront pas les seuls à pouvoir se prononcer pour le scrutin européen. Dans le département de Vaucluse, 2.934 ressortissants européens vont eux aussi pouvoir s'exprimer. Ils sont inscrits sur ce qu'on appelle la liste "complémentaire". Ils s'ajoutent à la liste "principale", celles des Français, au nombre de 398.396 en Vaucluse. 

Les mêmes conditions que pour un électeur français 

À l'échelle de la France, les électeurs européens sont 330.000. Au niveau national toujours, le plus gros contingent est celui des Portugais. Viennent ensuite les Italiens, les Britanniques et les Belges. Pour eux, le vote se passe exactement de la même façon que pour les électeurs français. Il faut être ressortissant d'un des 27 autres pays de l'Union européenne, être majeur, disposer de ses droits civiques, être inscrit sur les listes électorales. 

Il faut pour cela avoir fait la démarche et choisir de s'inscrire pour les européennes, pour les municipales, ou pour les deux. Ce sont les deux scrutins auxquels les ressortissants étrangers ont le droit de participer. Il est évidemment impossible de voter dans son pays d'origine et son pays d'adoption. On estime que seuls 20% d'entre eux font cette démarche.