Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Christelle Morançais élue présidente de la région Pays-de-la-Loire

jeudi 19 octobre 2017 à 13:54 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan, France Bleu Maine et France Bleu Mayenne

Sans surprise, la Sarthoise Christelle Morançais (Les Républicains) a été élue ce jeudi présidente de la région des Pays-de-la-Loire. C'est la première femme à occuper ce poste. Elle compte s'inscrire dans la continuité de la politique lancée par son prédécesseur, Bruno Retailleau.

Le conseil régional des Pays-de-la-Loire et sa nouvelle présidente, Christelle Morançais
Le conseil régional des Pays-de-la-Loire et sa nouvelle présidente, Christelle Morançais © Radio France - Marion Fersing

Pays de la Loire, France

Comme prévu, la nouvelle présidente de la région Pays-de-la-Loire s'appelle Christelle Morançais. La chef d'entreprise sarthoise de 42 ans a été élue ce jeudi avec 53 voix sur 92 (les 39 autres sont des bulletins blancs). C'est la première femme à occuper ce poste. Elle compte s'inscrire dans la continuité de la politique lancée par son prédécesseur, Bruno Retailleau, qui quitte la présidence pour respecter la règle du non-cumul des mandats.

Bruno Retailleau a fixé un cap. Et ce n'est pas parce que le capitaine change que ce cap change

Dans son premier discours de présidente, elle a d'abord longuement remercié le sénateur de Vendée pour son travail à la tête de la région. Elle a ensuite donné les grandes lignes qu'elle compte suivre. "Bruno Retailleau a fixé un cap. Et ce n'est pas parce que le capitaine change que ce cap change". Christelle Morançais va donc poursuivre le travail impulsé par son prédécesseur. Mais avec sa patte à elle. Celle "d'une femme qui sait à quel point c'est difficile de concilier vie familiale, professionnelle et politique". Celle aussi d'une Sarthoise très attachée à son territoire. C'est peut-être d'ailleurs pour ça qu'elle a très vite enchaîné avec deux sujets qui peuvent parfois sembler un peu loin, vus du Mans : les chantiers navals STX de Saint-Nazaire et l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Ses priorités : la jeunesse, l'emploi et la coopération avec les régions du Grand Ouest

La nouvelle présidente a également égratignés, légèrement, Emmanuel Macron et son gouvernement donc les décisions "privent la région Pays-de-la-Loire de 123 millions d'euros". Difficile, dans ces conditions de présider une collectivité poursuit Christelle Morançais qui aura pour priorités la jeunesse, l'emploi et la coopération entre les régions du Grand Ouest.

Présidente des Pays-de-la-Loire à 100%

Elle conclut en assurant l’hémicycle de son engagement total pour la région. Une réponse avant même la question de l'opposition : cette élection à la présidence des Pays-de-la-Loire est-elle une première étape vers d'autres ambitions électorales ? "Non", répond fermement la nouvelle élue qui rappelle qu'elle a déjà annoncé qu'elle ne se présenterait pas aux prochaines municipales en 2020 au Mans.