Politique

Christian Estrosi pense à un parc du Ventoux à géométrie variable

Par Philippe Paupert et Daniel Morin, France Bleu Vaucluse mercredi 18 janvier 2017 à 19:00

Christian Estrosi dans le studio de France Bleu Vaucluse
Christian Estrosi dans le studio de France Bleu Vaucluse © Radio France - Philippe Paupert

Le président de la Région défend le passage du Tour de France au sommet du Ventoux. Christian Estrosi imagine un parc à géométrie variable mais repousse un port de plaisance sur le Rhône. Christian Estrosi suggère une remise en cause des libertés fondamentales car il y a la guerre .

Christian Estrosi a salué François Fillon pendant l'émission Rue De la République. Le président LR de la région PACA a répété dans le studio de France Bleu Vaucluse que "François Fillon est un beau vainqueur. Nous avons le devoir d'être rassemblés derrière lui." L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy se rapproche de François Fillon, "héritier du gaullisme social qui est ma filiation". Christian Estrosi a fustigé "les théories fumeuses du Front National qui ne sont que de la poudre aux yeux".

Christian Estrosi annonce qu'il a rédigé un livre avec Maurice Szafran - un "grand journaliste de gauche" - intitulé "Il faut tout changer". Christian Estrosi explique que "le vote populiste envoie un message de la France qui souffre. La baisse du pouvoir d'achat prive d'espérance les générations futures. Le gaullisme social, c'est la capacité de rassembler les hommes et les femmes lorsque l’intérêt général du pays le guide".

"Le patriotisme national impose de remettre en cause quelques petites libertés fondamentales". Christian Estrosi, président LR région PACA

Le regard grave, Christian Estrosi a évoqué ce terrible 14 juillet à Nice, l'attentat et "ce moment où il fallait réconforter les pompiers". Christian Estrosi estime qu'il y a "la guerre, la barbarie a frappé". Il se pose la question des libertés en temps de guerre: "n'y a-t-il pas un moment où toutes les forces qui veulent défendre un patriotisme national doivent se rassembler? Il faut avoir le courage de remettre en cause quelques petites libertés fondamentales. ll est temps de donner des marges de manoeuvre aux entreprises pour leur donner une liberté d'innovation".

Christian Estrosi assure qu'il est "engagé à 100% pour la région". Quand Daniel Morin (France Bleu Vaucluse) insiste pour s'assurer qu'il n'y a pas de retour de Christian Estrosi à un poste de ministre, le président de la région le coupe: "non non non, je ne parle pas d'avenir de cette manière. Je veux dire aux français que je n'ai qu'une ambition: c'est pour mon pays. Quel que que soit mon rôle, je veux que mon pays gagne"

Trains express régionaux, parc du Ventoux ou port de plaisance à Avignon

Les transports font partie des dossiers prioritaires du président Les Républicains de la région. Pendant l'émission Rue De La République sur France Bleu Vaucluse, Christian Estrosi a confirmé que les négociations avec la SNCF sont rompues pour les trains Express Régionaux. Il évoque la liaison Avignon-Carpentras: "les chiffres ne sont pas bons 110 jours de grève et 40% d'annulation de trains. Serai-je le président qui acceptera qu'on continue à prendre en otage les usagers?"

Pour Christian Estrosi, "la SNCF se croit seule et toute puissante pour insulter la collectivité. La SNCF n'était pas habituée à ce que quelqu'un siffle la fin de la récréation. C'est terminé: nous ne paierons que les trains qui roulent. 44 millions d'euros de trains qui ne roulaient pas nous ont été facturé l'année dernière!" Christian Estrosi confirme que la négociation sur les trains régionaux est ouverte à la concurrence. Il ajoute qu'il sent "soutenu à 85% par la population dans ce rapport de force avec la SNCF selon un sondage".

Christian Estrosi, le président Les Républicains de la région Provence Alpes Cotes d'Azur, prendra une décision courant 2017 sur la création - ou pas - d'un Parc Naturel Régional du Ventoux. Christian Estrosi assure qu'en matière de "loisirs, d'environnement, d'agriculture, de protection de la biodiversité, le Ventoux est un dossier qui compte. Je compte les confrontations, les haines, les nuances: pourquoi voulez-vous que je tranche là où est loin d'un consensus? Les gens qui s'affrontent ne sont pas des gens de droite ou de gauche mais qui défendent leur territoire."

Christian Estrosi met en garde car "les affrontements, on sait ce que ça donne: Notre Dame Des Landes ou les bonnets rouges. J'ai nommé un médiateur et je tiens mon engagement : dans le courant de cette année 2017, nous arrêterons une décision avec peut-être une position intermédiaire: un parc à géométrie variable. Le seul classement en Parc Naturel Régional pourrait interdire le passage du Tour de France sur le mont Ventoux !"

"Les transports sont davantage prioritaires que le parc du Ventoux. Je suis extrêmement réservé sur la création d'un port de plaisance à Avignon" Christian Estrosi, président LR région PACA

Christian Estrosi assure que le dossier Ventoux est bien sur son bureau de président de la région mais Christian Estrosi estime que "les transports sont davantage prioritaires que le Parc Naturel du Ventoux". Le président de la région PACA confirme qu'il a obtenu 30 millions d'euros pour la tranche 2 de la LEO, la liaison Est Ouest entre Bouches-du-Rhône et Vaucluse.

Le président de la région évoque aussi l'aéroport d'Avignon car "quand on sait combien il est difficile de créer un aéroport", il se félicite que la région soit propriétaire de celui d'Avignon-Caumont. Christian Estrosi salue le pôle d'avenir du pôle de compétitivité créé sur cet aéroport. Il a calculé que "l'aviation commerciale représente à Avignon, entre juin et septembre, 10 000 visiteurs pour l'hôtellerie, le tourisme et l'agriculture".

Christian Estrosi se montre "extrémement réservé" sur la création d'un port de plaisance sur l’île Piot. Le président de la région se montre réticent car il ne "dispose pas d'assez d'études d'impact sur l'environnement et la protection du biotope". Christian Estrosi confie qu'il reste "très réservé et veut s'assurer de la protection du biotope du Rhône".

Christian Estrosi dans le studio de Rue De La République sur France Bleu Vaucluse - Radio France
Christian Estrosi dans le studio de Rue De La République sur France Bleu Vaucluse © Radio France - Philippe Paupert