Politique

Christiane Taubira : "Je quitte le gouvernement sur un désaccord politique majeur"

Par Marina Cabiten, France Bleu mercredi 27 janvier 2016 à 15:40 Mis à jour le mercredi 27 janvier 2016 à 18:04

Christiane Taubira aura été ministre de la Justice pendant presque quatre ans
Christiane Taubira aura été ministre de la Justice pendant presque quatre ans © Maxppp

Christiane Taubira s'est exprimée devant la presse, mercredi, quelques heures après l'annonce de sa démission du poste de ministre de la Justice. Elle a dressé le bilan de son action de garde des Sceaux, et défendu son choix de partir pour "rester fidèle à nous".

"J'ai choisi d'être fidèle à nous, tels que je nous comprends". Mercredi, quelques heures après l'annonce de sa démission, Christiane Taubira est revenue sur sa décision devant la presse. Un "désaccord politique majeur", l'extension de la déchéance de nationalité pour les personnes coupables de terrorisme, l'a poussée à quitter son poste de garde des Sceaux après presque quatre ans. 

"Nous ne devons céder aucune victoire" face au terrorisme

Christiane Taubira a commencé par déclarer qu'être ministre de la Justice avait été pour elle "un immense honneur", particulièrement pour "ce Président, François Hollande". Celle qui laisse sa place à Jean-Jacques Urvoas a ensuite dressé le bilan de son action place Vendôme. Budget de la justice, augmentation des effectifs notamment pour les magistrats, et la loi sur le mariage pour tous.   

Puis elle a déclaré quitter le gouvernement "sur un désaccord politique majeur" concernant la réforme de la déchéance de nationalité. Évoquant le "péril terroriste", elle a appelé à ne "concéder aucune victoire, ni militaire, ni diplomatique, ni politique, ni symbolique". "Je choisis d'être fidèle à moi-même, à mes engagements, mes combats et à mon rapport aux autres."

Standing ovation

Un peu plus tôt, la gauche avait accordé une standing ovation à Christiane Taubira à l'Assemblée. 

"Je voudrais saluer la parfaite collaboration pendant quatre ans entre Christiane Taubira et le groupe socialiste", a commencé le député PS du Gers Philippe Martin avant sa question au gouvernement, ce qui a fait se lever tous les députés présents sur les bancs de gauche pour applaudir debout. "Et la remercier pour les combats emblématiques que nous avons portés, qu'il s'agisse du mariage pour tous, de la lutte contre le terrorisme ou de la réforme de la justice", a enchaîné cet ancien ministre.

Plus tard dans l'après-midi, l'ex-ministre a chaleureusement remercié ses collaborateurs lors d'une passation de pouvoir souriante. Après une allocution d'une vingtaine de minutes, elle a ensuite quitté le ministère à vélo, comme à son habitude.