Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Christophe Castaner : "Pour l'instant, je ne suis candidat ni à Marseille, ni à Aix"

jeudi 6 septembre 2018 à 8:50 Par Mélodie Viallet et Isabelle Lassalle, France Bleu Provence et France Bleu

Le Forcalquiéren Christophe Castaner, délégué général de la République en Marche et secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement, était l'invité de France Bleu Provence ce jeudi 6 septembre. Il explique que sa candidature à la mairie de Marseille "n'est pas l'actualité".

Christophe Castaner délégué général de la République en Marche dans les studios de France Bleu Provence
Christophe Castaner délégué général de la République en Marche dans les studios de France Bleu Provence © Radio France - Stéphanie Defrance

Aix-en-Provence, France

Christophe Castaner, originaire de Forcalquier, intime d'Emmanuel Macron, délégué général de la République en Marche, secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement vient parrainer ce jeudi 6 septembre à Aix-en-Provence la nouvelle promotion de l'Institut du droit des affaires. À cette occasion, il était l'invité ce jeudi matin de France Bleu Provence. 

Favorable à la fin du département 

Alors que Jean-Claude Gaudin vient de démissionner de la présidence de la Métropole Aix-Marseille-Provence et que Martine Vassal la présidente du département des Bouches-du-Rhône prend la tête par intérim de cette institution, Christophe Castaner explique sur France Bleu Provence qu'il faut supprimer un échelon administratif : "Il y a aujourd'hui un département, une métropole, des mairies puissantes et donc, il ne me paraît pas nécessaire de se partager les postes et c'est ce à quoi on assiste aujourd'hui."

"Donc, engageons-nous pour supprimer le département et travaillons sur des champs pertinents avec les élus", a-t-il expliqué : "Quel est le projet de Martine Vassal ? S'il est dans ce sens-là nous serons prêts à l'accompagner.  L'objectif est de supprimer un échelon avant 2020, il faut donc une traduction législative dans l'année qui vient, mais pour cette fusion, il faut aussi une volonté politique". 

Pour la fusion des élections municipales et métropolitaines 

Christophe Castaner s'est dit favorable au couplage des élections municipales et métropolitaines : "C'est législativement possible, mais la volonté du gouvernement n'est pas d'imposer des textes, c'est plutôt de les construire avec des élus locaux. Jean-Claude Gaudin est légitime, Martine Vassal est légitime."

Pour l'instant je suis pas candidat à la mairie de Marseille 

Interrogé sur une éventuelle candidature, Christophe Castaner explique que sa candidature à la mairie de Marseille "n'est pas d'actualité. Aujourd'hui, le maire de Marseille n'a pas démissionné." Il ajoute : "Evidemment, je m'intéresse à la candidature, mais je ne suis pas candidat à la mairie de Marseille. Pour l’heure qu'il est, je suis dans l'action". Christophe Castaner qui a aussi déclaré sur France Bleu Provence qu'il ne sera pas candidat non plus à Aix-en-Provence