Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Politique

VIDÉOS - Christophe Castaner à Besançon pour promouvoir les quartiers de reconquête républicaine

mercredi 13 mars 2019 à 11:40 - Mis à jour le mercredi 13 mars 2019 à 12:18 Par Rachel Noël et David Malle, France Bleu Besançon

Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner est à Besançon ce mercredi pour promouvoir les quartiers de reconquête républicaine. Il a visité le nouveau bureau de police de Planoise et a martelé que le LBD reste l'arme la plus adaptée pour répondre aux manifestants.

Christophe Castaner dans le quartier de Planoise à Besançon pour parler des quartiers de reconquête républicaine
Christophe Castaner dans le quartier de Planoise à Besançon pour parler des quartiers de reconquête républicaine © Radio France - David Malle

Besançon, France

Visite sous haute surveillance pour le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, ce mercredi dans le quartier de la Planoise à Besançon. Le ministre de l'intérieur est venu pour mettre en avant la police de sécurité du quotidien. Il a ainsi visité le nouveau bureau de police dédié à l'accueil des publics vulnérables , comme les femmes victimes de violences, mais aussi le développement de la pré-plainte et de la prise de rendez-vous en ligne.

Une police plus proche du citoyen

Christophe Castaner a d'abord visité le tout nouveau centre d'informations et de commandement installé dans le commissariat central de la gare d'eau vers 9h30.  Cette plateforme d'appel doit permettre de mieux prendre en charge les demandes des usagers. Elle est aussi connectée aux près de 200 caméras installées dans la ville.

Le ministre d' l'intérieur s'est ensuite rendu au tout nouveau bureau de police de Planoise. Il a effectué une visite bucolique du quartier , dans une ambiance bon enfant. Une visite encadrée par de nombreuses forces de police.

Il a rencontré les deux délégués cohésion police population qui ont pour mission de renouer le contact avec la population. Ce bureau de police de proximité est dédié à l'accueil des publics vulnérables , comme les femmes victimes de violences. Il doit aussi se consacrer au développement de la pré-plainte et de la prise de rendez-vous en ligne.

Christophe Castaner et Jean-Louis Fousseret dévoilent la plaque du nouveau commissariat de Planoise à Besançon - Radio France
Christophe Castaner et Jean-Louis Fousseret dévoilent la plaque du nouveau commissariat de Planoise à Besançon © Radio France - David Malle

Une politique de sécurité adaptée selon les quartiers

Le ministre est revenu sur les moyens supplémentaires mis en place. Des moyens qui doivent être proportionnés selon la typologie des quartiers. Il souhaite qu’on fasse du « sur-mesure ». "On ne traite pas le quartier de Planoise comme on traite les quartiers nord de Marseille ou la banlieue de Paris".

Le LBD reste l'arme la plus adaptée - Christophe Castaner

Pour Christophe Castaner, malgré les critiques, le LBD (lanceurs de balle de défense) reste l'arme la plus adaptée. "Les violences graves sont faites contre nos forces de l’ordre. Je ne connais pas de policiers ou de gendarme qui attaquent les manifestants. Par contre quand la manifestation devient une émeute, hélas à Besançon, sauf samedi dernier, ça a été le cas tous les samedis."

Le ministre a expliqué que les caméras-piétons qui équipent depuis peu les forces de l'ordre utilisant des lanceurs de balles de défense (LBD) permettent de "responsabiliser" les policiers.  Pour Christophe Castaner, cela permet d'établir les faits en comparaison avec les vidéos que l'on voit circuler sur les réseaux sociaux.

Plus de 13.000 tirs de LBD ont été enregistrés depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" et 83 enquêtes liées à l'usage de cette arme sont en cours, avait indiqué la semaine dernière le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Laurent Nuñez.

Des gilets jaunes comme comité d'accueil 

Une vingtaine de gilets jaunes a tenté de s'inviter à la journée mais s'est  fait rapidement refoulé. Ils étaient venus protester contre les arrestations et gardes à vues. Ils demandent aussi l'interdiction des LBD (lanceurs de balles de défense), comme lors de la manifestation de samedi à Besançon