Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Christophe Castaner "choqué" par la fresque de Stains contre les violences policières

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Interrogé ce mardi, à l'Assemblée nationale, Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, s'est dit "choqué" par la fresque qui dénonce les violences policières, inaugurée il y a quelques jours à Stains (Seine-Saint-Denis), en présence du maire de la ville.

Fresque inaugurée à Stains (Seine-Saint-Denis) le 18 juin 2020
Fresque inaugurée à Stains (Seine-Saint-Denis) le 18 juin 2020 © Maxppp - Maxppp

Christophe Castaner s'est dit "choqué" par la fresque de Stains "contre le racisme et les violences policières", représentant les visages de George Floyd et d'Adama Traoré, en raison des "amalgames" faits, selon lui. 

Cette fresque a été inaugurée le 18 juin, en présence des proches d'Adama Traoré et du maire de Stains, Azzedine Taïbi (PCF). Le syndicat de police Alliance demande le retrait du mot "policières". Reçus par le préfet de Seine-Saint-Denis, lundi, les représentants syndicaux affirment que le représentant de l'État a décidé de mettre en demeure le maire de Stains pour lui demander de retirer ce mot. 

Le ministre de l'Intérieur, qui répondait à une question de Sandrine Rubin, la députée LFI de Seine-Saint-Denis, ce mardi, à l'Assemblée nationale, a réagi à cette fresque. Christophe Castaner a estimé que les "élus de la République (devaient) se montrer à la hauteur de ce que font les forces de l'ordre" et a critiqué le fait que le maire de Stains a participé à l'inauguration de cette fresque avec son écharpe tricolore. "C'est scandaleux d'inaugurer une fresque qui vise à faire des amalgames", a-t-il dit. "Cette fresque, a-t-il poursuivi, elle me choque et je partage l'indignation" des forces de l'ordre.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu