Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Christophe Grudler quitte le conseil départemental du Territoire de Belfort

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Christophe Grudler était élu au conseil départemental du Territoire de Belfort depuis 1998. Député européen MoDem depuis mai dernier, le Belfortain n'a plus le temps de se rendre aux réunions et préfère laisser sa place au numéro 2 du parti : Jean-Christophe Messin. Il prendra ses fonctions en mars.

Jean-Christophe Messin (à gauche) va remplacer Christophe Grudler (à droite) pour le MoDem au conseil départemental du Territoire de Belfort.
Jean-Christophe Messin (à gauche) va remplacer Christophe Grudler (à droite) pour le MoDem au conseil départemental du Territoire de Belfort. © Radio France - Adeline Divoux

"C'est un crève-cœur, mais c'est mûrement réfléchi", lance Christophe Grudler. Le député européen MoDem, élu en mai 2019, démissionne du conseil départemental du Territoire de Belfort après 22 ans de mandat. "C'est difficilement compatible d'avoir, en même temps, les réunions du conseil départemental avec celles de Bruxelles", explique-t-il. L'élu souhaite être très actif au Parlement européen : "Je défends Belfort au niveau européen. Il y a de gros dossiers sur lesquels je dois être présent, notamment sur les questions industrielles et d'hydrogène."

Christophe Grudler sera remplacé par le numéro deux du parti au conseil départemental à partir du 1er mars : Jean-Christophe Messin, actuel délégué départemental du MoDem. "Je vais envoyer ma lettre de démission au préfet la semaine prochaine et j'assisterai à ma dernière session au conseil départemental jeudi 30 janvier. Ensuite, j'accompagnerai Jean-Christophe Messin pendant un mois, le temps de lui transmettre tous mes dossiers", précise Christophe Grudler. 

"Il faut savoir travailler en équipe pour renforcer notre positionnement politique."

"J'ai fait ce choix pour que le Mouvement démocrate soit vraiment structuré en réseau sur le Territoire de Belfort. Il faut savoir travailler en équipe et faire monter des élus à mes côtés pour renforcer notre positionnement politique, mais il faut aussi savoir être efficace pour sa ville et son département", ajoute Christophe Grudler. 

Jean-Christophe Messin va effectuer son premier mandat en tant que conseiller départemental. La permanence, elle, ne bouge pas : elle reste au 6 rue Metz-Juteau à Belfort. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu