Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Christophe Rivenq, nouveau président d'Alès Agglomération, rend hommage à son prédécesseur, Max Roustan

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Fidèle de Max Roustan à Alès, Christophe Rivenq gagne encore en épaisseur. Elu premier adjoint à la mairie en mars dernier, mais aussi déjà président des Républicains du Gard, Christophe Rivenq devient le nouveau président d'Alès Agglomération.

Christophe Rivenq, 1er adjoint à la mairie d'Alès et président d'Alès Agglomération
Christophe Rivenq, 1er adjoint à la mairie d'Alès et président d'Alès Agglomération - Mairie d'Alès

À 54 ans, Christophe Rivenq, qui est déjà premier adjoint au maire d’Alès, accède maintenant et comme prévu à la présidence d’Alès Agglomération. Il a été élu mercredi à la majorité absolue avec 88 voix en sa faveur sur les 111 votants (21 votes blancs et 2 nuls). Fidèle lieutenant du maire historique Max Roustan, Christophe Rivenq a fait ce jeudi son 7h50 (et vous pouvez d'ailleurs retrouver ici l'intégralité de cet entretien) sur France Bleu Gard Lozère.

Christophe Rivenq succède à la tête de l'agglomération à un certain... Max Roustan, et va ainsi assurer une succession naturelle sur le territoire alésien. "_C'était beaucoup d'émotion hier (mercredi). Mais l'émotion c'était aussi il y a plusieurs mois maintenant, quand il m'a proposé de l'accompagner sur cette liste pour les élections municipales, pour être son premier adjoint et me céder -si les élus me faisaient confiance - la présidence de l'agglomération_, confie-t-il sur France Bleu Gard Lozère. C'est une grande fierté de travailler aux côtés de cet homme-là pendant des années. On reproche souvent aux hommes politiques de ne pas savoir préparer leur succession, de s'accrocher jusqu'au dernier moment. Il y en a un qui a su le faire (..) Moi, je dis chapeau bas Max, chapeau bas Monsieur Roustan, pour savoir faire ça. Mais rassurez-vous, il n'est pas parti, ça lui permettra de lever un peu le pied, et de s'occuper plus des dossiers qu'il affectionne plus particulièrement. Nous allons continuer notre binôme."

"Je dis chapeau bas Max, chapeau bas Monsieur Roustan." 

Alors, copie conforme de Max Roustan ? "Pas du tout le même style. Je dirais plutôt complémentarité, décrypte Christophe Rivenq. Nous nous sommes nourris l'un de l'autre pendant 30 ans de nos différences. Max Roustan m'a beaucoup appris. Ce ne sera pas le même style, mais nous avons les mêmes objectifs. Nous voulons tous les deux gérer dans la bonne humeur et la bienveillance. (...) J'ai appelé l'ensemble des maires qui le souhaitaient, à rejoindre cette belle aventure et à faire en sorte que nous travaillions ensemble, unis pour ce territoire, loin des querelles politiciennes."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess