Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la Ville de Paris vote une aide de 438.000 euros pour aider les cinémas indépendants

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La Ville de Paris a voté mardi 438.000 euros de subventions exceptionnelles pour soutenir ses 36 salles de cinéma indépendantes. Elles ont été très touchées économiquement par la Covid-19 et elles ont du mal à relever la tête.

Paris aide les salles de cinéma indépendantes.
Paris aide les salles de cinéma indépendantes. © Radio France - Lisa Guyenne

Paris aime le cinéma et le prouve. Pour soutenir les 36 salles indépendantes de la capitale, la Mairie a voté mardi 438.000 euros de subventions exceptionnelles. 

Paris rassemble plus de 400 écrans

Au-delà des grands complexes commerciaux, ces salles parisiennes "sont des acteurs essentiels de la vie" municipale, souligne la délibération votée à l'unanimité par le conseil de Paris. 

L'aide est fixée à 5.000 euros par salle et 40.000 euros maximum pour chacun de ces établissements.

La Ville soutient le cinéma associatif la Clef

Un vœu a aussi été voté en faveur du dernier cinéma associatif de Paris, la Clef, qui est menacé d'expulsion : "on s'est engagé à tout faire pour sauver ce cinéma unique" du Quartier Latin, précise Carine Rolland, l'adjointe à la culture de la maire de Paris.

De son côté, l'Etat a lancé un vaste plan de soutien pour aider les cinémas, durement touchés par la crise sanitaire, dans toute la France. Il est doté de plusieurs dizaines de millions d'euros, dont 50 millions pour compenser le recul des recettes lié au virus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess