Politique

Cinq candidats pour le second tour des élections municipales à Belfort

Par Blandine Costentin, France Bleu Belfort-Montbéliard lundi 24 mars 2014 à 1:55

hôtel de ville belfort
hôtel de ville belfort © Creative commons

On appelle ça une pentagulaire et c'est totalement inédit à Belfort : cinq candidats sont qualifiés pour le second tour des élections municipales.: l'UMP Damien Meslot, le maire sortant socialiste Etienne Butzbach, le centriste Christophe Grudler, Marc Archambault pour le FN et Bastien Faudot pour le MRC. L'entre-deux-tours s'annonce agité.

C'est Damien Meslot , tête de liste UMP, qui arrive largement en tête de ce quinté, avec 33% des suffrages. Damien Meslot qui appelle au rassemblement : "j e suis ouvert à tout le monde, je souhaite voir tous ceux qui veulent se débarasser du système. Si je suis élu, je serai le maire de tous les Belfortains (...) je veux ouvrir cette ville ". 

Son appel vise en priorité Christophe Grudler , qui obtient un peu moins de 16% des voix. Mais la tête de liste MoDem-UDI ne veut pas s'allier à n'importe quel prix : "monsieur Meslot explique partout qu'il peut gagner sans moi... Il espère quand même qu'il n'y aura pas d'alliance entre Etienne Butzbach et Bastien Faudot, parce que sinon, il va commencer à s'intéresser à moi (...) 16% des Belfortains souhaitent que leurs idées puissent être représentées dans cette ville et je me battrai pour que ces idées soient représentées ". 

Bastien Faudot : "un séisme pour la gauche à Belfort"


Le maire sortant Etienne Butzbach est donc en ballotage défavorable avec 21% des suffrages. Il met en cause la division et l'abstention : "ces résultats ne sont pas bons pour la gauche. L'abstention a sans doute a été plus forte qu'à droite. Face à une politique gouvernementale qui a commis un certain nombre de maladresses, il ne faut pas s'étonner d'un retour de baton "...

Quant au candidat du MRC, Bastien Faudot , malgré ses 11% des voix, il demande carrément le retrait de la liste PS : "c'est un séisme pour la gauche à Belfort (...) la seule solution pour sortir Belfort de la difficulté et de la catastrophe (...) Etienne Butzbach doit se retirer pour permettre un électrochoc ". 

Et puis, il y a le candidat du Front national Marc Archambault , 12% des voix, qui, lui aussi, peut se maintenir et compte bien peser de tout son poids sur le second tour. Pour lui, le vote FN à Belfort est "un vote profond d'adhésion. Damien Meslot n'appliquera pas une politique très différente de celle d'Etienne Butzbach. Les Belfortains ont besoin d'une représentation du Front national ". 

Quoi qu'il en soit, les tractations iront bon train dans les heures qui viennent. Les candidats pour le second tour des élections municipales à Belfort débattront jeudi entre 18 et 19h , en direct et en public, sur France Bleu Belfort Montbéliard.

Partager sur :