Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu La Rochelle

Accusations d'antisémitisme : un candidat En Marche de Charente-Maritime suspendu

Par François Petitdemange et Julien Fleury, France Bleu La Rochelle jeudi 25 mai 2017 à 10:43

La République En Marche
La République En Marche © Maxppp - HAMILTON / POOL

L'entourage d'Emmanuel Macron annonce la "suspension" de Christian Gerin, investi par La République en marche dans la cinquième circonscription de Charente-Maritime. La commission d'éthique est saisie. En cause, les propos antisionistes tenus par le candidats sur Twitter.

Christian Gerin n'est-il déjà plus le candidat de La République En Marche dans la 5e circonscription de Charente-Maritime ? Le producteur de télévision, installé à Mornac-sur-Seudre, saluait jeudi après-midi son investiture dans la cinquième circonscription de la Charente-Maritime (Royan-Oléron). Moins de 24 heures plus tard, son nom a été retiré de la liste des candidats investis par le mouvement du nouveau président de la République. Et l'entourage d'Emmanuel Macron fait savoir que Christian Gerin est suspendu, et la commission d'éthique de LREM saisie.

C'est la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) qui a mis l'affaire sur la place publique, en demandant vendredi après-midi le retrait de l'investiture de Christian Gerin, pour des propos antisionistes tenus sur le réseau social Twitter. Dans son communiqué, la Licra présente trois tweets:

"Connotation antisémite explicite" dénonce la Licra dans son communiqué. Elle annonce également avoir saisi sa commission juridique en vue de "signaler" ces publications au parquet. "Accusations ignominieuses", réplique Christian Gerin, joint par téléphone par France Bleu La Rochelle. Christian Gerin promet lui aussi de saisir la justice, pour diffamation.

"Si j'avais honte de ces tweets, je les aurais fait disparaitre"

Christian Gerin assume tous ses tweets: "Si j'avais honte, je les aurais fait disparaître." "C'est un esprit libre" confirme Isabelle Vetois, la référente départementale de la République en Marche en Charente-Maritime, qui connait Christian Gerin de longue date: "c'est un copain". Isabelle Vetois qui affirme tout découvrir des positions pro-palestiniennes du candidat.

Des tweets "dont nous ignorions évidemment l'existence" assure à l'AFP l'entourage d'Emmanuel Macron, qui annonce la suspension "automatique" et "immédiate" du candidat. "On en a parlé" assure au contraire Christian Gerin. Questionné lors d'un entretien téléphonique en vue de sa candidature, le producteur de télévision avait reconnu la "justesse" de la position d'Emmanuel Macron sur le conflit israélo-palestinien. Une position beaucoup plus mesurée.