Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales 2021 : la candidature de Claude Chirac "fait vivre le chiraquisme en Corrèze" dit Pascal Coste

-
Par , France Bleu Limousin

Le président du Département de la Corrèze, Pascal Coste, a présenté ce mercredi les candidats de la liste "Corrèze demain", sur les 19 cantons du département. Evidemment, la candidature sur le canton Brive 2 de Claude Chirac, la fille de Jacques et Bernadette Chirac, retient toutes les attentions.

Claude Chirac, sous la Halle Brassens de Brive, ce mercredi
Claude Chirac, sous la Halle Brassens de Brive, ce mercredi © Radio France - Alain Ginestet

C'est un signe qui ne trompe pas. Des médias nationaux avaient, ce mercredi, fait le déplacement à Brive, sous la halle Brassens, pour la présentation des candidats de la liste "Corrèze demain", sur les 19 cantons du département, aux élections départementales du mois prochain. La raison ? La candidature, annoncée la veille, sur le canton de Brive 2, de Claude Chirac, qui va briguer le tout premier mandat de sa vie. Evidemment, cette candidature est un événement politique, pour le canton bien-sûr, mais aussi pour toute la droite corrézienne. 

Le nom que je porte est une exigence supplémentaire

Car Claude Chirac le sait bien : son patronyme à une résonance forcément particulière en Corrèze. Cela lui mettrait même une certaine pression, "est-ce que le nom Chirac est une chance ou un poids ? Ce n'est pas forcément à moi de le dire", explique-t-elle. "Ce que je peux dire en tous cas, c'est que je porte ce nom avec beaucoup de fierté évidemment, mais pour autant, je ne suis ni Jacques, ni Bernadette. Le nom que je porte est une exigence supplémentaire", estime la fille de l'ancien Chef de l'Etat. 

Cette candidature ressemble tout de même à un avantage, reconnaît le premier vice-président du Département, Christophe Arfeuillère. "Le nom Chirac est dans tous nos esprits, c'est quelqu'un qui a porté la Corrèze tellement haut et fort, qu'aujourd'hui le nom Chirac est un atout, c'est quelque chose d'important pour nous en tous cas", explique encore le maire d'Ussel.

Le président sortant du Conseil départemental, Pascal Coste, attend lui bien plus que du symbole. "L'important, c'est que Claude Chirac puisse ouvrir son carnet d'adresses et son habileté politique pour servir les corréziens comme l'ont fait son père et sa mère durant toutes ces années" dit sans détour Pascal Coste, qui précise qu'à travers cette candidature "on exprime et _on fait vivre ce qu'est le chiraquisme depuis des années_. Et ici, en Corrèze, il a une dimension toute particulière" explique Pascal Coste. 

Une candidature plutôt bien accueillie par les brivistes 

Il est vrai qu'en Corrèze, le meilleur slogan de Claude Chirac, c'est indiscutablement son nom. "C'est un nom connu par les corréziens, oui, mais il n'enclenche pas forcément un vote d'adhésion automatique" prévient Jean-Jacques. "Le nom ne suffit pas, mais il contribue largement à mon vote personnel" complète Valérie, en souriant derrière son masque. "Pour moi, c'est mythique, j'ai grandi avec Chirac, je suis très attachée à cette famille", poursuit-elle. 

Quant à Dany, briviste depuis toujours, il n'oublie pas que "Monsieur Jacques Chirac a amené beaucoup, sa fille peut amener autre chose, et les corréziens peuvent peut-être la suivre" dit-il. "A voir", conclu-t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess