Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Claude Le Feuvre, le maire de Saint-Pierre-La Cour est mort

-
Par , , , France Bleu Mayenne

Claude Le Feuvre, maire de Saint-Pierre la Cour depuis 1983, est décédé cette nuit. Élu en Mayenne depuis 51 ans, il était âgé de 83 ans.

Claude Le Feuvre (au centre) entouré de ses adjoints à la mairie de Saint-Pierre la Cour
Claude Le Feuvre (au centre) entouré de ses adjoints à la mairie de Saint-Pierre la Cour - Mairie de Saint-Pierre la Cour

Claude Le Feuvre, né le 14 novembre 1935 dans la Manche, maire de Saint-Pierre la Cour, en Mayenne, est mort dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre. 

Elu depuis ses 33 ans

C'est en 1968, à l'âge de 33 ans, que Claude Le Feuvre a été élu pour la première fois : il est alors conseiller municipal de sa commune de Saint-Pierre la Cour. Il devient ensuite maire adjoint, puis maire en 1983, une fonction qu'il occupait encore aujourd'hui. Il était également président de la communauté de commune du Pays de Loiron, jusqu'à sa fusion avec Laval Agglomération en 2019.

Une décision à laquelle il était opposé. Le 8 janvier dernier, lors du premier conseil communautaire fusionné, Claude Le Feuvre jugeait que "cette orientation n'était pas essentielle" en souhaitant tout de même "de la réussite, sans aucune arrière-pensée".

"Il avait cette vision d'un territoire qu'il voulait protégé. Il avait le sentiment que le pays de Loiron pouvait continuer à vivre d'une façon un peu plus isolée. Mais nous l'avons toujours traité avec une grande courtoisie et un grand respect" - Olivier Richefou, président du conseil départemental de la Mayenne

Louis Michel, dans le bureau de cette communauté de communes a travaillé avec Claude Le Feuvre pendant plusieurs années. Ce conseiller départemental du canton de Loiron retient un homme engagé pour "le développement économique de son territoire".

A l'usine de Port-Brillet, il y a eu une cessation d'activité durant un moment et on l'avait beaucoup interpellé. Il avait déployé toute son énergie pour que l'activité économique puisse se développer à nouveau et il l'a fait à travers la création de nombreuses zones comme la Gravelle" 

Claude Le Feuvre a aussi été conseiller général de 1986 à 2004

Quant au maire de Laval, François Zocchetto, il décrit, dans un communiqué, Claude Le Feuvre comme un "artisan exigeant du rapprochement entre la Communauté de communes du Pays de Loiron et Laval Agglomération, tant il avait à coeur que le pays de loiron n'y perde ni son histoire, ni son action et ni son âme".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Claude Le Feuvre a aussi été conseiller général, de 1986 à 2004, où il a notamment occupé les postes de vice-président et président de la Commission des finances. En 2001, il avait été candidat au Sénat. Pendant 9 ans, il a aussi été président de l'association des maires de la Mayenne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess