Politique

Les Républicains clermontois se tiennent à carreau derrière Sarko

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne jeudi 25 août 2016 à 19:35

Jean-Pierre Brenas ne pointe pas que les impôts locaux
Jean-Pierre Brenas ne pointe pas que les impôts locaux © Radio France - Eric Le Bihan

Les élus clermontois de l'opposition ont fait leur rentrée politique avec une traditionnelle partie de pétanque. Dans le viseur : la primaire à droite, la présidentielle et le maire de Clermont-Ferrand.

Brice Hortefeux était annoncé sur le terrain de pétanque, mais la récente officialisation de son mentor Nicolas Sarkozy a quelque peu modifié son agenda. Le député régional et européen était aux côtés de l'ancien président de la République jeudi soir pour son premier meeting de campagne à Châteaurenard dans les Bouches-du-Rhône. Il a davantage été question de burkini que de cochonnet. Pas de Hortefeux donc, mais un soutien amical. Celui de Louis Giscard d'Estaing, maire centriste de Chamalières, conseiller communautaire et régional. Et oui, dans chaque triplette, il faut toujours un milieu.

C'est donc Jean-Pierre Brenas qui menait l'équipe de boulistes de l'opposition municipale et communautaire dans le square Michel de l'Hospital. Une traditionnelle partie de pétanque de rentrée qui a donné l'occasion de tirer à boulet rouge sur la gauche locale et sa politique fiscale, mais aussi de repréciser les règles du jeu des primaires LR les 20 et 27 novembre prochains. Et Jean-Pierre Brenas de rappeler que son choix allait vers Sarkozy.

De nouvelles parties de pétanque républicaine et citoyenne sont prévues chaque jeudi de septembre dans plusieurs quartiers clermontois (la prochaine partie est programmée le jeudi 1er septembre à La Plaine).

Partager sur :