Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : 35 jeunes migrants isolés sans hébergement ont occupé le hall du Conseil Départemental

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Encadrés par des militants des associations de défense des droits de l'homme, 35 jeunes migrants isolés ont occupé calmement ce lundi matin le hall du Conseil Départemental pour obtenir un logement. 27 au total seront pris en charge par le département ce lundi soir.

Selon RESF cinq à six mineurs isolés arrivent dans le Puy-de-Dôme chaque semaine
Selon RESF cinq à six mineurs isolés arrivent dans le Puy-de-Dôme chaque semaine © Radio France - Claudie Hamon

35 jeunes migrants, sans hébergement se sont installés calmement ce lundi matin dans le hall du Conseil Département du Puy-de-Dôme. Présentés comme mineurs isolés, les associations de défense des droits de l'homme demandent au département de les prendre en charge.  Ces jeunes, en provenance de plusieurs pays africains dorment actuellement dans la rue, certains ont été chassés des hôtels qui ne veulent plus les héberger.

35 jeunes migrants se sont installés calmement dans le hall du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme.
35 jeunes migrants se sont installés calmement dans le hall du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme. © Radio France - Claudie Hamon

En quatre ans, le nombre de mineurs pris en charge par l'ASE a été multiplié par dix

Alexandre Pourchon,  le premier vice-président en charge des Solidarités Sociales au Conseil Départemental a promis de trouver une solution provisoire pour 27 d'entre eux, des jeunes présumés mineurs. Ce qui porte ce lundi soir à 597 jeunes migrants pris en charge par l'ASE du Puy-de-Dôme. "Il y a quatre ans, nous en accueillions 60, aujourd'hui ce chiffre à été multiplié par dix, précise Alexandre Pourchon.  Face à cet afflux de migrants présumés mineurs,  le budget explose. "On est passé de 2 millions à 3,2 millions début 2018. Mais le budget réel et effectif consommé frise les 7 millions précise Alexandre Pourchon. Face à cette situation, l'année prochaine, le budget pourrait être plus proche des 9 millions. Mais pour l'instant, il faut régler le cas de ces 27 jeunes qu'il faut nourrir et mettre à l'abri. Le département envisage de les héberger provisoirement à Chassignol, au dessus de Thiers, dans l'ancienne maison d'enfants à caractère social  inoccupée. Des discussions sont en cours avec le propriétaire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess