Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Clermont : Stanislas Guérini et Sibeth N'Diaye à la rencontre des "projets qui marchent"

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Ce dimanche 27 octobre, le délégué général du parti présidentiel, Stanislas Guérini, et la porte-parole du gouvernement, Sibeth N'Diaye, se sont rendus à Clermont-Ferrand pour "rencontrer élus et citoyens engagés dans des projets locaux et innovants"... et soutenir le candidat investi, Eric Faidy.

e délégué général de la République en Marche, Stanislas Guérini, et la porte-parole du gouvernement, Sibeth N'Diaye, se sont rendus à Clermont-Ferrand pour soutenir le candidat investi, Eric Faidy.
e délégué général de la République en Marche, Stanislas Guérini, et la porte-parole du gouvernement, Sibeth N'Diaye, se sont rendus à Clermont-Ferrand pour soutenir le candidat investi, Eric Faidy. © Radio France - Bastien Thomas

Clermont-Ferrand, France

"Pour nous, l'objectif de ces élections municipales, ce n'est pas de gagner des villes, mais c'est, demain, d'avoir beaucoup de relais, beaucoup d'élus locaux, pour justement agir sur le terrain" explique Stanislas Guérini, patron de la République en Marche (LREM) à son arrivée à l'espace Vulcano de Clermont-Ferrand après une déambulation dans les rues de la ville.

Ce passage à Clermont-Ferrand s'inscrit dans le cadre "des projets qui marchent" après un premier arrêt, le 12 octobre à Foix dans l'Ariège. Avec le thème de l'attractivité économique des villes, cette rencontre a été un moyen de lancer la campagne électorale du parti dans la capitale auvergnate.

"Je crois, en particulier à Clermont-Ferrand, que la République en Marche et le MoDEM ont plutôt envie de cheminer ensemble" - Sibeth N'Diaye, porte-parole du gouvernement.

Et pour vanter la crédibilité de LREM à Clermont-Ferrand, Stanislas Guérini est arrivé accompagné de Sibeth N'Diaye, porte-parole du gouvernement et Eric Faidy, cadre chez Michelin et candidat investi par LREM.

A Clermont-Ferrand, la majorité présidentielle divisée

Cette visite de cadors du parti a aussi été l'occasion de soutenir publiquement Eric Faidy. "Quand nous avons choisi Eric Faidy pour Clermont-Ferrand, c'est parce que nous pensons qu'il s'agit de la personne la mieux placée pour incarner le progressisme municipal qui nous voulons mettre en place" rappelle la porte-parole du gouvernement.

Le problème, c'est que Michel Fanget, membre du MoDEM et parti allié à LREM depuis l'élection d'Emmanuel Macron, s'est lui aussi déclaré candidat à la succession d'Olivier Bianchi, maire PS sortant. Pour Sibeth N'Diaye, il ne s'agit pas d'un affrontement avec la majorité présidentielle, mais plutôt "d'une individualité qui a décidé de se présenter au lieu de trouver des convergences d'idées pour porter une candidature commune".

Comme dans d'autres villes de France, les dissensions entre LREM et le MoDEM apparaissent au grand jour alors que les Français seront appelés à choisir leurs nouveaux maires les 15 et 22 mars prochains.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu