Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Montpellier : Clothilde Ollier, élue candidate des Verts

-
Par , France Bleu Hérault

Europe Écologie-Les Verts organisait samedi une primaire ouverte pour désigner son candidat à la mairie de Montpellier en vue des élections municipales de mars 2020. Clothilde Ollier a été élue avec 52,4%, soit 42 voix de plus que Jean-Louis Roumegas. Près de 800 personnes ont participé au scrutin.

Clothilde Ollier, ex-maire de Murles, concourait en binôme avec Manu Reynaud, porte parole d'EELV Montpellier
Clothilde Ollier, ex-maire de Murles, concourait en binôme avec Manu Reynaud, porte parole d'EELV Montpellier © Radio France - Quentin Perez de Tudela

Montpellier, France

Le parti Europe Écologie-Les Verts a désormais sa candidate pour les municipales de mars prochain, à Montpellier : Clothilde Ollier. Elle a été élue samedi avec 52,4% des voix à l'issue d'une primaire ouverte qui l'opposait à Jean-Louis Roumegas, qui recueille, lui, 47,6% des suffrages. Un résultat serré, puisque seulement 42 voix séparent les deux candidats.

Sur les 1.400 personnes inscrites, près de 800 personnes se sont déplacées au bureau de vote installé à la brasserie Le Dôme. "Un succès pour cette première primaire organisée à Montpellier par le parti", estime Clothilde Ollier. L'ex-maire de Murles se présentait en binôme avec Manu Reynaud, porte-parole d'EELV Montpellier. Après l'annonce des résultats, la désormais candidate des Verts a appelé au rassemblement

"Jean-Louis Roumegas n'a pas perdu. J'ai été désignée comme tête de liste, mais derrière, on est une équipe, on est un parti politique, donc nous allons travailler tous ensemble."

Clothilde Ollier appelle au rassemblement

La liste d'EELV espère capitaliser sur l'engouement autour des sujets liés à la défenses d l'environnement qui ont pris de la place ces derniers mois dans le débat public.

De plus en plus de citoyens sensibles à l'écologie

Les marches pour le climat, notamment, ont mobilisé une partie de la jeunesse. C'est le cas de Stéphanie. Cette Montpelliéraine âgée d'une trentaine d'années a donc décidé d'aller voter à la primaire pour s'impliquer davantage dans le fonctionnement du parti qui défend ses idées.

"Quand j'avais 16 ans, mes amis n'étaient pas très sensibles aux problématiques écologistes. Mais en grandissant, on a gagné en maturité. Aujourd'hui, de plus en plus de gens s'organisent pour prendre soin de la planète."

Encore cinq mois de campagne

Même si à Montpellier, la liste de Yannick Jadot a réalisé un bon score lors des dernières élections européennes avec 19,53%, à seulement deux points de la liste LREM-Modem conduite par Nathalie Loiseau, un succès électoral n'est pas assuré pour Les Verts au scrutin municipal. Mais pour Margot, 42 ans, l'essentiel est "déjà là", et ce, quel que soit le résultat futur :

"La victoire indirecte d'Europe Écologie-Les Verts, c'est que beaucoup d'autres partis se sont saisis du sujet de l'écologie. Peut-être que d'un point de vue électoral, ça ne les arrange pas, mais d'un point de vue de l'avancée des idées, c'est déjà une victoire à Montpellier."

Reportage sur les électeurs de la primaire ouverte des Verts à Montpellier

Seulement 42 voix séparent Clothilde Ollier de Jean-Louis Roumegas - Radio France
Seulement 42 voix séparent Clothilde Ollier de Jean-Louis Roumegas © Radio France - Quentin Perez de Tudela
Choix de la station

France Bleu