Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Élections territoriales en Corse

Collectivité unique de Corse : le compte n'y est (toujours) pas !

lundi 9 octobre 2017 à 21:40 Par Patrick Vinciguerra et Jérôme Susini, France Bleu RCFM

C'est toujours le statu quo entre Paris et les élus corses concernant les moyens budgétaires de la prochaine collectivité unique. Une nouvelle réunion ce lundi, par visio-conférence, entre une délégation d'élus corses et Paris, s'est achevée sur un constat d'échec. Un troisième échange est prévu.

Gilles Simeoni
Gilles Simeoni © Maxppp - .

Corse, France

Contrairement à la semaine dernière, les élus n'ont même pas pris le soin ce lundi de se déplacer. La réunion avec Gérald Darmanin, ministre des comptes publics, et Jacqueline Gourault, ministre auprès de Gérard Collomb, s'est tenue par visioconférence. Les quatre présidents (de l'Exécutif, de l'Assemblée de Corse, et des deux conseils départementaux) et les trois députés nationalistes sont restés en Corse. Jean-Jacques Ferrara n'a pu pour sa part assister à cette réunion de travail pour des raisons professionnelles. Des échanges à distance pour un résultat identique : les blocages persistent. Selon Gilles Simeoni, une seule évolution est intervenue, elle porte sur la péréquation des fonds départementaux, ce qui permet de récupérer sept millions d'euros.

"C'est inquiétant", Gilles Simeoni

Gilles Simeoni, président de l'Exécutif

"Une cohésion des élus corses, mais pas d'avancées satisfaisantes", Jean-Guy Talamaoni

Jean-Guy Talamoni, président de l'assemblée de Corse

Pas d'avancées notables donc. Inquiétant à moins de trois mois de l'avènement de la collectivité unique. Une troisième réunion est néanmoins prévue. Les députés de Corse, plus François Pupponi, préparent de leur côté des amendements dans le cadre de la discussion à l'Assemblée nationale de la loi de Finance.