Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La collectivité européenne d'Alsace

Collectivité Européenne d'Alsace : ça change quoi pour la Moselle ?

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La fusion entre le Haut et le Bas-Rhin donne naissance ce vendredi 1er janvier 2021 à la Collectivité européenne d'Alsace (CEA). Un changement majeur, observé de près en Moselle.

Le siège du conseil régional Grand Est à Metz
Le siège du conseil régional Grand Est à Metz - Google Street View

L'Alsace retrouve ce vendredi 1er janvier 2021 une existence institutionnelle, avec la naissance de la Collectivité européenne d'Alsace (CEA), fruit de la fusion entre le Haut et le Bas-Rhin, sorte de "super-département" qui garde sa place au sein de la région Grand Est. 

"Certains, y compris mois, ont pu craindre que cela mette un coin dans l'unité de la région Grand Est" admet Jean-Luc Bohl, maire de Montigny-les-Metz et vice-président du Conseil Régional, "mais à la lumière de la crise que nous avons vécu en 2020, nul ne conteste aujourd'hui la dimension et la force de la région Grand Est."

Taxe poids-lourd et report de trafic ?

Dans le quotidien des Mosellans et des Lorrains, l'arrivée de cette CEA ne changera rien dans l'immédiat. Mais ses compétences élargies posent des questions à ses voisines, en matière de coopération transfrontalière, de tourisme... Mais c'est du côté des transports que Jean-Luc Bohl se porte le plus vigilant. En effet, l'Alsace obtient la gestion de ses routes départementales, nationales et autoroutes non concédées, sur lesquelles elle pourrait par exemple instaurer à terme une redevance poids lourds afin de réguler leur transit. "Nous auront à regarder les choses de près", prévient l'élu mosellan qui craint un report du trafic sur les axes lorrains tels que l'A31, "qui est déjà constamment congestionnée."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess