Politique

Collectivité unique de Corse: les ordonnances votées à une large majorité

Par Hélène Battini, France Bleu RCFM jeudi 8 septembre 2016 à 10:19

L'hémicycle de l'assemblée de Corse
L'hémicycle de l'assemblée de Corse © Maxppp - Maxppp

Les trois projets d'ordonnances sur la collectivité unique ont été adoptés ce mercredi 7 septembre par l'assemblée de Corse.

Un vote par 31 voix pour et 20 voix contre. Une nouvelle étape a donc été franchie dans la création de la future collectivité unique prévue au premier janvier 2018.

Les groupes de droite et du front national ont sans surprise voté contre ces ordonnances tout comme le groupe communiste et Delphine Orsoni. Les groupes de droite et du front national ont sans surprise voté contre ces ordonnances tout comme le groupe communiste et Delphine Orsoni.Le groupe Prima a Corsica, à l'exception de Paul Marie Bartoli, a voté pour le projet de la majorité nationaliste. Pour Gilles Simeoni, le président de l’exécutif, c'est la fin d'un long travail et principe de la collectivité unique est aujourd'hui acté.

Gilles Simeoni, le président du conseil exécutif de Corse

Les Ordonnances sont donc adoptées...malgré le vote négatif des 11 élus de droite. José Rossi, le président du groupe Le Rassemblement, explique ce choix, alors qu'il y a deux ans son camp avait voté pour...Selon lui, il s'agit d'un projet dangereux.

José Rossi, président du groupe Le Rassemblement au sein de l'assemblée de Corse

Le danger pour les communistes concerne la concentration des pouvoirs, trop importante dans ce projet selon les le groupe d’élus. De plus, il induit la disparition des élus de proximité et de leurs missions indispensables auprès des populations. Dominique Bucchini.

Dominique Bucchini, groupe communiste au sein de l'assemblée de Corse

Un homme était particulièrement ému après ce vote, il s'agit de Pierre Chaubon, à qui la majorité nationaliste a rendu hommage. C'est un peu le père de ce projet, qui, dit-il, est quasiment conforme à ce qui avait voté en 2014 sous l'ancienne mandature...

Pierre Chaubon

La prochaine étape pour la collectivité unique de Corse est prévue au début 2017 avec le vote de ces ordonnances au parlement, pour une mise en place de la nouvelle institution un an plus tard.

Force Ouvrière réagit à cette session de rentrée

FO a fait sa rentrée ce mercredi 7 septembre. Le syndicat s'inquiète du devenir des personnels de la future collectivité unique : "les projets d'ordonnances présentés ne répondent à aucune des questions que l'on se pose, sur les salaires, les retraites ou la mobilité" indique Paul Giacomoni, le secrétaire du syndicat pour la Corse du sud.

Paul Giacomoni, secrétaire général FO de la Corse du sud

FO qui suite au vote de l'assemblée pour la création de la compagnie maritime régionale s'indigne de voir le privé y faire son entrée.

Paul Giacomoni, secrétaire général FO de la Corse du sud