Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Collèges et lycées fermés, l’Etat défère au tribunal administratif la décision de la Collectivité de Corse

-
Par , France Bleu RCFM

L’ouverture généralisée des collèges et lycées, annoncée par le Premier ministre, n’est toujours pas appliquée en Corse. Le préfet de région et la rectrice ont décidé de déférer au tribunal administratif la décision de la Collectivité de Corse.

Tribunal administratif de Bastia
Tribunal administratif de Bastia © Radio France - Patrick Rossi

C’est un sujet qui fait débat depuis plusieurs semaines déjà. Et c’e débat s’est trouvé relancé en cette fin de semaine suite aux annonces relatives à la phase du déconfinement. Le Premier ministre et son ministre de l’Education nationale ont donné le feu vert à une ouverture généralisée des collèges et lycées situés en zone verte à compter du mardi 2 juin.  Mais voilà, cette directive n’est pas appliquée en Corse où la rentrée ne se fera pas avant septembre prochain. Un choix, on le disait, critiqué à maintes reprises par certaines associations de parents d’élèves, proviseurs d’établissements ou encore par certains élus territoriaux. 

Un flot de protestations sur lequel est venu se greffer l’Etat. Le préfet de Corse, Franck Robine, et la rectrice de l’académie de Corse, Julie Benetti, se sont fendus d’un communiqué qui conduira la décision de la Collectivité de Corse devant le tribunal administratif. 

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUN DU PREFET ET DE LA RECTRICE DE CORSE

Le Ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse a annoncé hier, jeudi 28 mai, la réouverture de l’ensemble des écoles, collèges et lycées situés en zone verte. 

Dans notre académie, 40% des écoles de Corse du Sud et 30% des écoles de Haute-Corse ont d’ores et déjà̀ rouvert pour accueillir 1500 élèves. La concertation se poursuit avec l’ensemble des maires pour décliner le protocole sanitaire dans chaque école. La priorité́ absolue reste la sécurité́ de nos élèves et de tous les personnels. 

L’Ecole de la République plus que jamais doit répondre à une urgence sociale. 

Il est aujourd’hui de la responsabilité́ des maires, avec l’appui de l’Education nationale et des services de l’Etat, de tout mettre en œuvre pour permettre à chaque enfant de Corse de renouer un lien direct avec son école avant la fin de l’année scolaire. 

Il est tout aussi souhaitable que les collèges et les lycées, maintenus fermés par la décision de la Collectivité́ de Corse, puissent accueillir de nouveau des élèves. Des chefs d’établissement en font la demande, des parents, sur le principe du libre choix, en expriment le besoin. Surtout pour nombre de nos élèves, ce retour constitue une impérieuse nécessité́. 

Face à cette situation singulière qui rompt le principe d’égalité́, en méconnaissance des compétences respectives, le choix a été́ fait de déférer au tribunal administratif la décision de la Collectivité́ de Corse. Là aussi, un examen au cas par cas de la réouverture des établissements peut être entrepris dès maintenant avec l’appui du rectorat et des services de l’Etat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess