Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

A Colmar, les partisans de François Fillon se mobilisent sur le marché de la place Saint-Joseph

samedi 4 mars 2017 à 20:40 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Face aux difficultés de François Fillon, les militants Les Républicains se sont mobilisés ce samedi à Colmar. Ils ont distribué des tracts en faveur de leur candidat sur le marché de la place Saint-Joseph. Dimanche, des militants du Haut-Rhin partiront manifester à Paris, au Trocadéro.

Les militants Les Républicains distribuent des tracts à Colmar
Les militants Les Républicains distribuent des tracts à Colmar © Radio France - Guillaume Chhum

Colmar, France

Les temps sont difficiles pour les partisans de François Fillon. En pleine tourmente, le candidat Les Républicains peut compter sur le soutien de ses militants. A Colmar, ce samedi matin, ses partisans ont distribué des tracts sur le marché de la place Saint-Joseph, pour montrer leur détermination.

Ce dimanche, un car de militants, partira de Colmar et de Mulhouse, pour prendre la direction du Trocadéro, pour montrer la confiance qu'ils gardent en leur candidat.

Je fais bloc derrière lui. Tant qu'il sera candidat, je serai sur les marchés ou pour coller les affiches, car il a le meilleur programme" : Alexandre Peter, responsable des Jeunes Républicains à Colmar

Même si il est difficile d'échapper aux critiques, les militants ne se laissent pas abattre. "Il avait dit que si il était mis en examen il devait se retirer," lance Gilbert un militant de droite. "Ce que je crains, c'est que Marine Lepen continue de monter. Je crains la défaite," souligne toujours Gilbert.
"Il a raison de continuer", lui réplique Alexandre Peter, responsable des Jeunes Républicains à Colmar, " sinon , c'est donner raison à ceux qui veulent le faire tomber et tous ses opposants."

Reportage sur le marché de la place Saint-Joseph à Colmar

Les militants Les Républicains sur le marché de la place Saint-Joseph - Radio France
Les militants Les Républicains sur le marché de la place Saint-Joseph © Radio France - Guillaume Chhum

Mathieu Jaegy continue de croire en François Fillon

Vous n'avez pas honte de faire la campagne pour ce monsieur ? ", lance une cliente du marché

Dans les allées, les militants tombent aussi sur des gens très en colère. " Sa femme a gagné des sous et il va demander des efforts pour les pauvres, vous n'avez pas honte de faire campagne pour ce monsieur ?", lance une cliente du marché. "Je trouve que ces mots sont durs," réplique Alexandre Peter.

Dans leur tractage, les militants Les Républicains ont été épaulés par des élus de Colmar. Jean-Paul Sissler, adjoint au maire en charge de la voirie, ou encore Mathieu Jaegy, adjoint aux synthèses budgétaires. Pour Mathieu Jaegy : " Il a raison de tenir, de rester droit dans ses bottes et de poursuivre son chemin. "

A Colmar, François Fillon était arrivé largement en tête du second tour de la primaire, avec 68% des voix. Le maire, Gilbert Meyer, avait dès le début appelé à soutenir François Fillon.

Alexandre Peter défend François Fillon

Alexandre Peter et Jean-Paul Sissler  - Radio France
Alexandre Peter et Jean-Paul Sissler © Radio France - Guillaume Chhum