Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Conférence des maires : installation et tensions

-
Par , , France Bleu RCFM

La conférence des maires et présidents d'intercommunalités a officiellement été mise en place ce mardi. Objectif : retisser les liens entre l'Etat et les élus de proximité. Les dirigeants de la Collectivité de Corse y voient une mise au ban de la CDC.

Une cinquantaine de maires et présidents d'EPCI ont participé à l’installation de cette conférence
Une cinquantaine de maires et présidents d'EPCI ont participé à l’installation de cette conférence - DR/

Corse, France

Une cinquantaine de maires et présidents d'EPCI ont participé à l’installation de la conférence, répartis entre les préfectures d'Ajaccio et de Bastia. Cette conférence des maires et des présidents d'intercommunalités est une promesse d'Emmanuel Macron lors de sa venue à Cozzano au début du mois à l'occasion du grand débat. Le but étant de renouer les liens entre État et élus de terrain. Une promesse qui au contraire fait grincer des dents les dirigeants de la Collectivité de Corse, eux, y voient plutôt une mise à l’écart des élus régionaux et de la majorité nationaliste. Non répond Marc Tartuffo, maire de Piazzali en Alisgiani et président de l'association des maires des communes rurales. Pour lui cette conférence aura toute son utilité.

Marc Tartuffo maire de Piazzali

Emmanuel Macron avait fait la promesse d'installer cette conférence des maires lors du grand débat de Cozzano - Maxppp
Emmanuel Macron avait fait la promesse d'installer cette conférence des maires lors du grand débat de Cozzano © Maxppp - maxppp

Joselyne Fazi, présidente de l'association des maires de la Corse-du-Sud était l’invité de la rédaction ce mercredi sur RCFM. C'est elle qui avait proposé la mise en place de cette conférence des maires et présidents de de communautés de communes au Président de la République.

Joselyne Fazi, présidente de l'association des maires de Corse-du-Sud - Radio France
Joselyne Fazi, présidente de l'association des maires de Corse-du-Sud © Radio France - France Bleu RCFM

L’urbanisme, premier grand chantier

A l’occasion de cette première rencontre le sujet de l'urbanisme a occupé les débats. Un premier groupe de travail est d'ailleurs mis en place dans le cadre de la mission urbanisme voulu par le Président de la République. Les maires ont deux mois pour y participer. Une bonne méthode pour Jean-Charles Orsucci. Le maire de Bonifacio estime que ce nouvel outil a de l'avenir.

Jean-Charles Orsucci maire de Bonifacio

Un grand absent

Pierre-Marie Mancini lors du grand débat à Cozzano - Maxppp
Pierre-Marie Mancini lors du grand débat à Cozzano © Maxppp - maxppp

Mais à la table des maires, ce mardi, il manquait quelqu’un, Pierre-Marie Mancini, le Maire de Costa. Il a été destitué d'office de ses fonctions après la confirmation de sa condamnation à 5 ans d'inéligibilité dans l'affaire des gites ruraux du Conseil Général de Haute-Corse. Une nouvelle élection, partielle, doit avoir lieu dans la commune d'ici l'été et un rassemblement de sympathie est prévu ce samedi après-midi à Costa, commune administrée par Pierre-Marie Mancini durant 36 ans.

Choix de la station

France Bleu