Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Congrès du Parti socialiste : la motion de Jean-Christophe Cambadélis arrive en tête

- Mis à jour le -
Par France Bleu

Alors que les militants socialistes étaient appelés jeudi à se prononcer sur la ligne du parti à quelques semaines du congrès de Poitiers, la motion portée par l'actuel premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a obtenu plus de 60% des votes, selon des résultats partiels.

Jean-Christophe Cambadélis, le 30 mars dernier au siège du PS à Paris
Jean-Christophe Cambadélis, le 30 mars dernier au siège du PS à Paris © Maxppp

Portée par Jean-Christophe Cambadélis, "la motion A a une majorité absolue et qui s'avère plus large que nous le pensions. Il est possible qu'elle obtienne plus de 60%" , a déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi le secrétaire national du Parti socialiste chargé des élections, Christophe Bordel, ajoutant que le chiffre de la participation "semble s'orienter vers un chiffre de 55-56%". 

A quelques jours du congrès socialiste de Poitiers, qui se déroule du 5 au 7 juin prochains, les militants du PS devaient se prononcer sur la motion qu'ils souhaitaient voir adoptée comme ligne directrice du parti. Celle de l'actuel premier secrétaire, dite "motion A", remporte donc la majorité des suffrages : une bonne nouvelle pour le gouvernement, qui s'était rangé dans sa quasi-totalité derrière ce texte.

Un signe encourageant pour l'élection du premier secrétaire

Face à lui, Jean-Christophe Cambadélis devait notamment tenir tête aux frondeurs, emmenés par le député Christian Paul, et leur motion B, qui, selon les résultats partiels, "n'atteindrait pas 30%". Les motions C de Florence Augier et D de Karine Berger se partagent les suffrages restants.

Si une motion est avant tout un texte co-signé par plusieurs cadres du parti, il semble que ce vote soit également une victoire personnelle pour Jean-Christophe Cambadélis : la prochaine étape, jeudi prochain, est un vote pour l'élection du premier secrétaire, dont l'actuel titulaire de la fonction devrait sortir vainqueur. Ce serait alors la première fois qu'il serait élu à ce poste : en avril dernier, Jean-Christophe Cambadélis avait été nommé à la tête du PS, et non élu. Il sera de nouveau face à Christian Paul, qui a annoncé vendredi matin sa candidature. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess