Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Conseil départemental de la Moselle : Jean François bousculera-t-il l'élection à la présidence ?

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Avec le sortant Patrick Weiten et le nouveau venu Jean-Luc Bohl, c'est le troisième conseiller départemental issu de la majorité à se rêver en président du conseil départemental de Moselle. Jean François, élu local depuis 1983, au département depuis 2001, mise sur son expérience. Election ce jeudi.

Jean François, conseiller départemental dans le canton des coteaux de Moselle
Jean François, conseiller départemental dans le canton des coteaux de Moselle © Radio France - Thomas Lavaud

Il y va ! Depuis plusieurs semaines déjà, Jean François avait annoncé son intention de briguer la présidence du conseil départemental de la Moselle. Sa large réélection, à plus de 65 % avec Bernadette Lapaque, dans le canton des coteaux de Moselle (Moulins-lès-Metz) l'a conforté son envie.

Jeudi, il sera donc le troisième membre de la majorité départementale de droite à briguer la présidence, en compagnie de Jean-Luc Bohl et du sortant Patrick Weiten, dont Jean François a été le premier vice-Président de 2015 à 2017. Il avait été démis de ses fonctions après avoir refusé de voter une hausse des taux de la taxe foncière.

il mise sur son expérience 

"Il faut absolument revenir à un fonctionnement, non pas démocratique car ce serait désobligeant de le dire, mais plus collégial et partagé" explique l'ex-maire de Saint-Jure pendant 18 ans, conseiller départemental depuis 20, ancien élu à la région et ancien président d'intercommunalité. Beaucoup de conseillers n'arrivent pas à s'exprimer et il faut enlever les écrans entre les conseillers et les élus d'intercommunalités ou communaux, clarifier les relations avec certains organismes associés ou proche, comme l'agence d'attractivité Mosl (...) Il m'a été rappelé plusieurs fois que j'ai un âge pas encore canonique (71 ans, NDLR) mais je pense que mon expérience passée, cette connaissance me permet de postuler."

Jean François se dit en mesure de rassembler 28 votes d'élus inscrits dans le groupe "Républicains et indépendants" ou en indépendant, ce qui lui garantirait la majorité absolue dans l'assemblée.

Il compte confier le poste de premier vice-président à une femme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess