Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Conseil métropolitain de Lille : la prudence des élus autour des ennuis judiciaires du président D. Castelain

-
Par , France Bleu Nord

C'était, ce vendredi soir, le premier conseil de la Mel (Métropole Européenne de Lille) depuis la dernière mise en examen de son président Damien Castelain dans l'affaire du Grand Stade. Aucun élu ne réclame sa démission mais beaucoup pensent à l'après.

Réunion du conseil métropolitain de Lille
Réunion du conseil métropolitain de Lille © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

Dans l'hémicycle ce vendredi soir, pas un mot au micro sur les ennuis judiciaires de Damien Castelain. Il faut dire que le menu est déjà assez chargé et le consensus de mise avec le vote de délibérations aussi importantes que la gratuité dans les transports en commun les jours de pic de pollution ou l'indemnisation que versera Alstom à la Mel pour le retard accumulé dans l'arrivée des rames de métro rallongées.

Les interrogations des habitants

Fin août, Damien Castelain a été mis en examen pour la deuxième fois dans "l'affaire du Grand Stade" pour recel d'abus de biens sociaux. Il avait été mis en examen une première fois dans cette même affaire mais pour "trafic d'influence et complicité de favoritisme" en 2018. Des affaires qui font causer dans le village de Deulêmont selon son maire, Christophe Liénart : "Forcément, les gens qui ont lu dans la presse ou écouter France Bleu ce qu'il a pu se mettre dans la poche, posent beaucoup de questions mais je laisse faire la justice".

Martine Aubry, prudente

La maire PS de Lille, qui avait joué avec son groupe politique "les faiseurs de roi" en 2014, permettant de faire élire Damien Castelain à la tête de la Mel, n'appelle pas à sa démission : "Je ne parle pas là-dessus, je fais toujours confiance à la justice et j'attends qu'elle nous dise ce que nous devons penser". Et quand on souligne que dans une telle situation un ministre démissionnerait du gouvernement, la réponse de la maire de Lille est cinglante :

Et le Président de l'Assemblée Nationale, il a démissionné [après sa mise en examen] ?

Le groupe du président fait bloc

Le patron de la Mel ne serait donc pas fragilisé. Le leader du groupe politique (centriste) Métropole Passions Communes qui réunit les élus des petites et moyennes communes de la Mel peut compter sur le soutien de Mathieu Corbillon, le maire de Sainghin-en-Weppes : 

Fidèle à Damien Castelain. Il y a la présomption d'innocence. Il restera président jusqu'au bout et on repart pour un prochain mandat avec lui.

La grande prudence des élus de la Mel à la deuxième mise en examen de Damien Castelain

Et après 2020 ?

A droite, au groupe Métropole Communes Unies, on met aussi en avant la présomption d'innocence mais Max-André Pick, le président de MPC estime que Damien Castelain est disqualifié pour briguer un second mandat : 

J'appelle à une autre gouvernance (en 2020) plus apaisée qui nous éviterait de rester sur un feuilleton judiciaire encore long que va subir Damien Castelain

LFI appelle à la démission

La seule voie dissonante venait de l'extérieur : une manifestation pour réclamer des mesures d'urgence contre la pollution de l'air réunissait une cinquantaine de personne ce vendredi soir, juste avant le début du conseil métropolitain. Parmi les manifestants, le député La France Insoumise du Nord, Ugo Bernalicis appelait clairement Damien Castelain à la démission

Ce serait mieux pour le bon fonctionnement de l'institution. C'est un mauvais président de la Mel et ça vient entacher sa capacité à agir.

Pourqui Ugo Bernalicis appelle Damien Castelain à démissionner

Choix de la station

France Bleu