Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Conseil municipal d'Orléans : la crise sanitaire au menu du débat sur les orientations budgétaires

-
Par , France Bleu Orléans

Le débat sur les orientations budgétaires 2021 a eu lieu, ce jeudi, à Orléans. Ce premier budget de la nouvelle mandature, construit dans le cadre particulier de la crise sanitaire et économique, ne prévoit pas de hausse d'impôts, le niveau des investissements est maintenu et la dette sera contenue.

Le débat sur les orientations budgétaires 2021 dans la salle du conseil municipal à Orléans
Le débat sur les orientations budgétaires 2021 dans la salle du conseil municipal à Orléans - Lydie Lahaix

La séance du conseil municipal d'Orléans aura duré plus de trois heures, ce jeudi soir, essentiellement consacrée à la présentation de l'élaboration du budget de la Ville pour l'an prochain. De l'ordre de 200 millions d'euros, ce projet de budget 2021 construit dans le contexte inédit de la crise du coronavirus, se caractérise par la stabilité de la fiscalité locale, des investissements à hauteur de 42 millions d'euros et une dette maintenue autour de 110 millions d'€. 

Pas de hausse des impôts

"Je ne veux pas augmenter les impôts parce que vu la situation actuelle, nos concitoyens en ont déjà suffisamment dans la musette" explique le maire Serge Grouard pour qui "augmenter la dette est aussi un marché de dupes parce qu'il faudra bien la payer à un moment donné. Je ne veux pas de cette solution de facilité qui viendrait saper tous les fondements des politiques que nous menons à Orléans depuis vingt ans". 

Dans l'opposition, à droite, l'ancien adjoint à la sécurité Olivier Geoffroy se félicite de la stratégie retenue, "j'y retrouve les fondamentaux de ce que nous avons fait entre 2014 et 2020 (avec Olivier Carré) pas d'augmentation des taux d'impôts c'est très important et des investissements qui restent à bon niveau malgré un contexte national très difficile avec des dispositifs de soutien financier de l'Etat aux collectivités locales qui ne cessent malheureusement de se réduire".

L'hémicycle du conseil municipal d'Orléans
L'hémicycle du conseil municipal d'Orléans © Radio France - François Gueroult

En revanche pour le conseiller municipal socialiste Baptiste Chapuis, ce projet de budget 2021"est un peu pépère". Il regrette un manque d'ambition et s'attendait dit-il à des propositions plus combatives, "on nous a présenté une litanie d'engagements mais au final nous sommes dans un budget hors contexte, avec dix millions d'euros d'investissements en moins, même le mot relance n'y est pas alors qu'il faut des mesures concrètes d'accompagnement des familles, des acteurs associatifs et culturels au même titre que ce qui est fait pour les commerçants".

Soutien à la culture, au commerce et aux plus démunis

La municipalité réaffirme pourtant sa volonté de soutenir l'an prochain le secteur de la culture durement frappé par la crise actuelle. Et puis pour aider les personnes les plus défavorisées, les recettes du CCAS vont augmenter

C'est indispensable mais le compte n'y est pas estime l'écologiste Jean-Philippe Grand. "On sait qu'un grand nombre de personnes, avec cette crise, vont basculer dans la grande précarité, augmenter le budget du centre communal d'action sociale (CCAS) par une subvention de 200.000 euros, c'est largement insuffisant pour maintenir la tête hors de l'eau d'un certain nombre de nos concitoyens" regrette-t-il.

Les élus Orléanais ont également voté, ce jeudi, le versement d'une contribution financière qui avait déjà été annoncée, à savoir 1 million d'euros au titre du financement de l'aide aux TPE mise en place par Orléans Métropole. Cette somme est destinée à soutenir les commerçants victimes des conséquences économiques de l'épidémie de Covid 19.

Le projet de budget 2021 de la Ville d'Orléans sera présenté lors du prochain conseil municipal, qui aura lieu le 10 décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess