Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Grenoble : le Conseil municipal une nouvelle fois agité

-
Par , France Bleu Isère

Le Conseil municipal grenoblois destiné lundi soir à examiner le budget 2017 a dégénéré à l'extérieur. Des manifestants venus faire entendre leur mécontentement ont forcé les portes de l'Hôtel de Ville. Les forces de l'ordre sont intervenues pour les repousser.

Dans une mairie "bouclée" le Conseil Municipal commence avec une prise de parole des fonctionnaires
Dans une mairie "bouclée" le Conseil Municipal commence avec une prise de parole des fonctionnaires © Radio France - Nicolas Crozel

Grenoble, France

Le Conseil municipal grenoblois a une nouvelle fois dégénéré lundi. Les CRS ont dû intervenir à 18h pour disperser les manifestants qui se trouvaient sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Grenoble. Certains d'entre eux ont fait sauter une porte automatique et se sont engouffrés dans le hall. Les CRS ont donc procédé à des jets de grenades lacrymogènes, repoussant les manifestants sur les voies du tramway C, dont la circulation a été coupé pendant les événements. Selon des témoignages, l'ouverture de la porte serait le fait de "casseurs" munis de chariots.

Une porte d'entrée de la mairie a été brisée - Radio France
Une porte d'entrée de la mairie a été brisée © Radio France - Gérard Fourgeaud

Les manifestants opposés au plan d'économie rejoints par des salariés de la ville et des commerçants forrains

Depuis des mois maintenant des manifestants s'opposent, à chaque conseil municipal, à un plan d'économie qui provoque la fermeture des bibliothèques. D'où la présence de forces de l'ordre empêchant l'accès à la salle. Ils ont été rejoint ce lundi par des salariés de la ville à l'appel de la CGT et par des commerçants forains mécontents d'une refonte des marchés de Grenoble.