Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 66 000 entreprises de Nouvelle-Aquitaine ont déjà reçu une aide de l'État

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, était l'invité de France Bleu Gironde et France Bleu Périgord ce jeudi matin. Il l'annonce, 66 000 entreprises ont déjà bénéficié de l'aide de l'État depuis le début de la crise sanitaire, pour un montant de 87 millions d'euros.

66 000 entreprises de Nouvelle-Aquitaine ont reçu de l'aide du fonds de solidarité de l'État annonce Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics
66 000 entreprises de Nouvelle-Aquitaine ont reçu de l'aide du fonds de solidarité de l'État annonce Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics © Maxppp - Michel Euler

La Région Nouvelle-Aquitaine est "particulièrement concernée" par les mesures d'aide mises en place par l'État pour atténuer la crise économique liée au coronavirus. Les mots de Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des comptes publics, invité de France Bleu Gironde et France Bleu Périgord, ce jeudi matin.

Il s'appuie, pour s'expliquer, sur quelques chiffres : 66 000 entreprises de Nouvelle-Aquitaine ont perçu 87 millions d'euros au nom du fonds de solidarité pour les indépendants. Les petites entreprises néo-aquitaines ont bénéficié de reports de charges sociales à hauteur de 500 millions d'euros. Enfin, plus de 6 000 entreprises toutes tailles confondues ont pu reporter le paiement de leur impôt pour quasiment 140 millions d'euros.

Certains indépendants attendent toujours

Mathilde Gibeaux, fleuriste à St Léon sur l'Isle, en Dordogne, attend toujours de percevoir les 1 500 euros d'aide au titre du fonds de solidarité prévu par l'État. Interrogé sur son cas, Gérald Darmanin précise : elle n'a pas à être patiente, "le versement intervient sous 5 jours", après que le professionnel se déclare sur le site impots.gouv.fr. 

1,1 million de dossiers ont été déposés à ce titre à l'échelle du pays, "900 000 ont reçu leur versement ces jours-ci" explique le ministre. Attention, une "erreur que font parfois les indépendants", poursuit-il, c'est de préciser leur RIB personnel et non pas celui de leur entreprise sur le site impots.gouv.fr, ce qui explique le non-versement de l'aide.

Le coup de pouce ne se limite pas à ce soutien de l'État. La Région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole ou le Grand Périgueux y vont aussi de leur plan de soutien. Gérald Darmanin résume : les aides se déclinent en trois volets, 1 500 euros versés par l'État, jusqu'à 5 000 euros via les Régions et 1 250 euros par l'intermédiaire des Urssaf, "jusqu'à 8 000 euros en tout".

Les indépendants peuvent aussi adapter le prélèvement de leurs impôts

Gérer son prélèvement à la source, "on peut le faire tous les jours", commente le ministre de l'Action et des Comptes publics.  En ce qui concerne les indépendants, qui "connaissent des baisses de rémunération très importantes", ils sont 100 000 en France à avoir demandé un report ou une suppression d'acomptes

Il y a eu, à ce stade, 70 fois plus de reports d'acomptes que l'année dernière à la même époque.

Réécoutez l'interview de Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, sur France Bleu Périgord et France Bleu Gironde ce matin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess