Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus - Opération "résilience" de l'armée : "Il ne s'agit pas de faire du contrôle de foule"

Fabien Gouttefarde, député LREM de la deuxième circonscription de l'Eure et membre de la commission de la Défense était ce vendredi matin notre invité. Il est venu décrire en quoi consiste la mobilisation des armées avec l'opération Résilience.

Député de la deuxième circonscription de l'Eure  ( LREM / LaREM / La République en Marche) Député de la deuxième circonscription de l'Eure  ( LREM / LaREM / La République en Marche)
Député de la deuxième circonscription de l'Eure ( LREM / LaREM / La République en Marche) © Radio France - Laurent Philippot

La mobilisation des armées va s'accroître pour faire face à la Pandémie du Coronavirus avec l'Opération "résilience".

Publicité
Logo France Bleu

"La résilience, rappelle le député de l'Eure Fabien Gouttefarde, c'est la capacité à surmonter les chocs et à les dépasser.

Cette nouvelle opération a pour objectif de soutenir encore plus fortement les populations et les services publics en période de confinement.

"Il s'agit de missions adaptées aux contextes locaux en lien avec les demandes des autorités sur place, c'est à dire du préfet. 

Ça peut être des opérations en soutien de contrôle et de sécurisation de lieux devenus des lieux stratégiques. On pense à des entrepôts de matériel médical

Dans l'Eure concrètement, le préfet pourrait solliciter les militaires du département. Cela pourrait être assurer un soutien en matière de logistique et de transport. C'est déjà le cas notamment avec des évacuations médicalisées dans les airs entre Mulhouse et Bordeaux.

Ça peut être des opérations en soutien de contrôle et de sécurisation de lieux devenus des lieux stratégiques. On pense à des entrepôts de matériel médical pour soutenir les forces de l'ordre. "

Les militaires déployés pour cette opération "résilience" n'auront pas à assurer un rôle de police.

"Il ne s'agira pas de faire du contrôle de foule ou du maintien de l'ordre. Ce ne sera pas le rôle de la mission.

Cela n'a rien à voir avec l'opération "Sentinelle". Le maintien de l'ordre revient aux forces de l'ordre (Policiers et Gendarmes)."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu