Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Edouard Philippe présentera le plan de déconfinement à l'Assemblée ce mardi à 15 heures

- Mis à jour le -
Par , France Bleu
France

Le premier ministre Edouard Philippe présentera ce mardi à 15 heures à l'Assemblée Nationale le plan de déconfinement, annonce ce samedi soir Matignon.

Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée Nationale (photo d'illustration).
Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée Nationale (photo d'illustration). © Maxppp - Olivier Corsan

Edouard Philippe présentera mardi à 15 heures devant l'Assemblée nationale "la stratégie nationale du plan de déconfinement" qui doit débuter le 11 mai, a annoncé samedi Matignon à l'AFP. Cette présentation sera suivie d'un débat et d'un vote, selon un courrier du Premier ministre adressé au président de l'Assemblée Richard Ferrand. Edouard Philippe groupera sa déclaration avec celle déjà prévue le même jour sur la question du traçage et de l'application "Stop Covid"

Depuis le 13 avril, date à laquelle Emmanuel Macron a fixé le début du déconfinement au 11 mai, le gouvernement travaille à son plan de sortie, sous la houlette du haut-fonctionnaire et maire Jean Castex.

17 chantiers prioritaires

Dix-sept chantiers prioritaires ont été identifiés, parmi lesquels le retour à l'école, la reprise du travail dans les entreprises, le bon fonctionnement des transports publics, l'approvisionnement en masques et gel, la politique de tests ou l'accompagnement des personnes âgées.

Le confinement en raison de l'épidémie de coronavirus avait été initié en France le 17 mars.
Lundi, une dizaine de ministres autour de la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault consulteront les représentants des collectivités locales, afin d'évoquer certaines hypothèses.

Des premières pistes ont d'ores et déjà été avancées par l'exécutif, dont un retour en classe échelonné sur trois semaines, sur la base du volontariat. Le déconfinement devrait aussi être "territorialisé", en fonction de l'impact de l'épidémie.

L'opposition vent debout

Le gouvernement prévoit un débat et un vote dans la foulée de la présentation de ce plan. L'opposition s'insurge et dénonce une manœuvre, "Ca a l’air de la démocratie, c’est de la brutalité" pour l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon. Droite comme gauche réclament au moins 24 heures pour examiner le texte, et un report du vote à mercredi ou jeudi. Avant d'être avancé, ce débat devait avoir lieu le 5 mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess