Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : Elisabeth Bonjean reste à la barre de la mairie de Dax pour gérer la crise

-
Par , France Bleu Gascogne

Battue dans les urnes dimanche, Elisabeth Bonjean doit pourtant poursuivre sa mission. Ce jeudi, Le Premier ministre a décidé de repousser les conseil municipaux d’installation des nouveaux exécutifs élus au moins jusqu’à la mi-mai.

Le mandat d'Elisabeth Bonjean est prolongé au moins jusqu'à la mi-mai.
Le mandat d'Elisabeth Bonjean est prolongé au moins jusqu'à la mi-mai. © Radio France - Paul Ferrier

Ce vendredi 20 mars 2020, Dax aurait du avoir un nouveau maire, élu en conseil municipal d'installation. Et ce nouveau maire devait s'appeler Julien Dubois, élu dimanche au premier tour des municipales. 

Mais face à la crise du coronavirus et aux mesures de confinement, le Premier ministre Edouard Philippe a décidé de repousser les conseils municipaux d’installation, au moins jusqu’à la mi-mai. Julien Dubois, et sa liste élue dimanche, vont devoir attendre pour prendre les rennes de la ville. C’est Elisabeth Bonjean qui reste aux commandes. 

"Les élus sont à la barre"

"Les élus et les équipes sont à la barre" explique, confinée chez elle, Elisabeth Bonjean. "C'est vrai que mon mandat de maire est prorogé. Je continue à assumer cette fonction et je l'assumerai avec dévouement. Avec le sens du devoir que doit avoir tout élu de la République.

L'objectif de la maire de Dax est d'assurer les services publics essentiels qui sont à sa charge, comme l'état civil, l'eau, l'assainissement, les Ehpad, l'aide à domicile, le portage de repas, la collecte des ordures ménagères et l'ouverture des écoles pour accueillir les enfants des soignants.  

Il faut faire face !

Dimanche soir, au moment de sa défaite face à son opposant Julien Dubois, à qui elle laissera son fauteuil une fois la crise passée, Elisabeth Bonjean n'imaginait pas qu'elle devrait assumer cette mission : "Il faut faire face ! Il faut avoir une capacité d'adaptation, c'est l'intérêt général qui compte."  

La maire de Dax télétravaille

Comme tout le monde, Elisabeth Bonjean limite ses déplacements, et télétravaille la plupart du temps. "Je travaille depuis chez moi, je me déplace éventuellement à l'agglomération. Je communique plusieurs fois par jours avec le directeur général des services."

Et ce qui préoccupe aujourd’hui la maire de Dax, c’est de protéger ses administrés fragiles. Le CIAS prend en charge plus de 1000 personnes sur l’agglomération du Grand Dax. Protéger aussi ses agents, dont elle salue le dévouement, en espérant que des masques vont vite arriver notamment pour les EHPAD. 

"J'ai un directeur d'EHPAD et un directeur du CCAS qui ont interdiction de se côtoyer pour que, au moins un des deux, reste valide si l'un était touché par le coronavirus. On organise une protection des agents pour avoir la certitude qu'on puisse avoir les ressources nécessaires pour protéger les populations et assurer la continuité du service public". 

"A la disposition de l'exécutif qui reste en place"

Dans l’équipe élue dimanche, celle de Julien Dubois, Martine Dedieu, deuxième sur la liste, explique que ce report de l’installation est : "une déception immense". "On était prêt, on était motivé", raconte Martine Dedieu qui comprends toutefois la situation. "L'heure n'est pas à ça, ce que l'on pense est secondaire. Il faut surtout que les dacquois respectent les consignes". 

Julien Dubois qui, au moment où l'on écrit ces lignes, aurait du être maire de Dax, propose maintenant son aide : "Nous sommes à la disposition de l'exécutif qui reste en place pour participer, pour réfléchir avec eux". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu