Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus, environnement, attractivité : revivez notre débat entre candidats aux municipales à Orléans

France Bleu Orléans organisait ce mardi soir un débat entre candidats aux élections municipales de mars 2020 (Baptiste Chapuis, Serge Grouard, Olivier Carré, Jean-Philippe Grand et Jules Vagner, de la liste Kerrien). Deux thèmes ont été abordés : l'environnement et l'attractivité d'Orléans.

Cinq candidats aux municipales à Orléans ont débattu pendant 50mn sur France Bleu Orléans, ce mardi depuis le Bateau Lavoir
Cinq candidats aux municipales à Orléans ont débattu pendant 50mn sur France Bleu Orléans, ce mardi depuis le Bateau Lavoir © Radio France - Antoine Denéchère

Après une émission spéciale consacrée aux transports depuis le tramway orléanais et une autre depuis La Taverne consacrée à la jeunesse, France Bleu Orléans proposait ce mardi soir un débat entre candidats aux municipales des 15 et 22 mars à Orléans, en direct du Bateau Lavoir, de 18h10 à 19h, animé par François Guéroult.

Le public était principalement constitué de militants et soutiens des différentes listes orléanaises
Le public était principalement constitué de militants et soutiens des différentes listes orléanaises © Radio France - A. Denéchère

Le socialiste Baptiste Chapuis ("Faire respirer Orléans"), l'écologiste Jean-Philippe Grand ("Orléans solidaire écologique"), le maire soutenu par LREM Olivier Carré ("Orléans naturellement"), l'ex maire (LR) Serge Grouard ("Les orléanais au cœur") et Jules Vagner (candidat n°6 sur la liste de la centriste Nathalie Kerrien "Nous, elle, Orléans") ont débattu, devant une soixantaine de personnes. Rappelons que Farida Megdoud, de Lutte Ouvrière, mène la liste "Faire entendre la voix des travailleurs"

Le coronavirus s'invite dans la campagne

Serge Grouard ne craint pas de report du scrutin : "on ne va pas tout  annuler et tout fermer, on en est pas là ! Il y a plus de monde dans une boulangerie le dimanche matin que dans beaucoup de bureaux de vote". Olivier Carré, lui, souhaite s'exprimer "en tant que maire" sur ce sujet : "je souhaite apporter des informations aux orléanais sur la continuité des services publics, on a donc étendu les heures d'accueil téléphonique à la mairie, pour cela, de 7h30 à 20h". Le maire sortant ne répond pas en revanche à la question d'un report (tout à fait hypothétique à cette date) des élections municipales

Du gel hydro alcoolique dans tous les bureaux de vote ?

Pour Jean-Philippe Grand, écologiste, ne veut "pas de report évidemment", tandis que Jules Vagner explique que l'équipe de campagne de Nathalie Kerrien prend "des mesures et évite de serrer la main et faire la bise, en privilégiant le boitage": "nous ne souhaitons pas de report des élections mais nous demanderons à l'Etat et la Ville de mettre à disposition du gel hydroalcoolique dans les bureaux de vote d'Orléans et des gants pour les personnes qui feront le dépouillement".

Baptiste Chapuis, lui, ne veut pas "tomber dans la parano" et "a une pensée particulière pour les personnels de la Ville qui sont en première ligne ainsi que les personnels de l'hôpital d'Orléans qui font un travail considérable, surtout qu'on sait qu'en cas d'épidémie dans notre région, notre hôpital aura des difficultés à faire face, on le sait, au vu du manque d'effectifs"

Première partie de notre débat : faut-il des mesures anti-coronavirus pendant les campagne électorale, voire reporter les élections ?

Quelles mesures pour l'environnement ?

Principal thème de ce débat : l'environnement. Jean-Philippe Grand a rappelé que son engagement politique a débuté "chez les écologistes il y a 21 ans" et prône "des cantines 100% bio à Orléans". Jules Vagner (liste Nathalie Kerrien) affirme que la prioité, c'est d'avoir "une ville zéro plastique : nous voulons que la mairie soit exemplaire, nous allons bannir le plastique des écoles, des cantines, des services publics et de tous les événements organisés par la Ville".

Quelles propositions pour l'environnement ?

Serge Grouard, ex maire d'Orléans (201/2015) veut faire d'Orléans "une ville référence, la première ville décarbonée de France! Nous allons produire de l'énergie propre par le développement de fermes solaires sur le territoire métropolitain, sans prendre de terres agricoles. Nous avons un projet abouti et chiffré qui peut être mis en place rapidement, en équipant 10 000 foyers dans une première tranche." 

Un projet contesté par Jean-Philippe Grand : "M. Grouard, vous avez été aux commandes de la ville pendant 20 ans et vous ne l'avez pas fait !". L'ancien maire lui répond : "quand j'ai été maire, nous avons fait baiser de 12,5% les émissions de gaz à effet de serfe à Orléans, notamment en installant des chaufferies biomasse".

Pour Olivier Carré, l'environnement, c'est au niveau de la métropole

Son successeur Olivier Carré (maire depuis 2015) estime que les propositions de Serge Grouard "sont sympathiques mais ne répondent pas aux enjeux" : "on fait déjà beaucoup pour l'environnement à Orléans, et on va amplifier les choses. Mais tout cela est mis en place au niveau de la métropole, je le fais avec un consensus avec les autres maires de la métropole, c'est pour ça que je suis candidat aussi à la présidence de la métropole" (Olivier Carré est le seul candidat à prôner ce cumul des deux fonctions Ville/Métropole : "je ne suis pas un sur-homme et je ne suis pas un adepte du cumul des mandats", a par exemple dit Baptiste Chapuis)

Pour le socialiste (liste PS/PCF/PRG), "ce mandat est le mandat du dernier recours en matière d'écologie". M. Chapuis prône "une écologie radicale et populaire", avec "la gratuité des transports en commun, le développement et la sécurisation des pistes cyclables..etc"

Quelles mesures pour l'environnement ? (suite)

Et l'attractivité d'Orléans ?

Dernier thème de notre débat : faut-il et comment développer l'attractivité d'Orléans ? Ecoutez les propositions des cinq candidats à ce sujet.

Et l'attractivité d'Orléans ?

Débat au Bateau Lavoir, le 3 mars 2020
Débat au Bateau Lavoir, le 3 mars 2020 © Radio France - A. Denéchère
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu