Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus: Nadia Pellefigue annule son meeting à Toulouse, qu'en est-il des autres candidats?

-
Par , France Bleu Occitanie

La candidate à la mairie de Toulouse annule son meeting prévu la semaine prochaine en raison du coronavirus. A une semaine maintenant du premier tour des municipales, qu'en est-il pour les autres têtes de listes toulousaines? France Bleu Occitanie a fait le tour de la question.

Nadia Pellefigue et Quentin Lamotte
Nadia Pellefigue et Quentin Lamotte © Radio France - Magalie Lacombe

Le coronavirus s'invite maintenant dans la campagne. A Toulouse, Nadia Pellefigue, la candidate de la liste Une Nouvelle Energie Pour Toulouse a préféré annuler son meeting prévu mardi prochain salle Jean Mermoz. Dans un communiqué publié vendredi soir, elle affirme ne pas vouloir prendre de risques, à quelques jours seulement du premier tour des municipales. 

Debout Toulouse! annule sa réunion publique

Un autre candidat aux municipales à Toulouse a lui aussi préféré annuler le rendez-vous fixé avec ses électeurs, pour les mêmes raisons. Francis Manaud, le candidat de la liste Debout Toulouse! annule finalement la réunion publique prévue mercredi prochain salle Castelbou dans le quartier de Compans Caffarelli. L'équipe a préféré éviter la propagation du virus et axe désormais les derniers jours de campagne sur les réseaux sociaux. 

Pas d'autre annulation

Pour ce qui est des autres listes, le coronavirus ne semble pas changer grand chose au programme déjà prévu pour l'instant. Le maire sortant Jean-Luc Moudenc devrait bien tenir son meeting à la salle Mermoz jeudi prochain avec sa liste Aimer Toulouse. Il s'aligne sur les décisions prises par les autorités sanitaires, et non pas sur les décisions "d'un seul candidat" selon l'équipe de campagne. Même chose pour le Rassemblement Toulousain, la liste conduite par Quentin Lamotte et soutenue par le Rassemblement National. Un meeting en compagnie du député européen Jordan Bardella est prévu dimanche salle Osète à Toulouse. 

Maintenu également le meeting d'Antoine Maurice avec la liste Archipel Citoyen jeudi prochain à l'espace Caravelle du centre des Congrès Pierre-Baudis. "Pas question de céder à la psychose" pour Romain Cujives, le colistier d'Antoine Maurice. Même écho du côté de Pierre Cohen et sa liste Pour la Cohésion, qui ont prévu une réunion publique mardi soir au Metronum, ainsi que pour le Parti Animaliste. Une réunion est fixée également mardi soir salle Osète. 

Des précautions prises

Le meeting de Franck Biasotto, tête de la liste Toulouse Belle et Forte, s'est quant à lui déroulé cette semaine au centre des congrès Pierre Baudis. Pour résumer, la grande partie des candidats n'ont donc pas prévu de changer quoi que ce soit au programme des municipales, sauf si la situation et les autorités l'imposent dans les jours à venir. La France pourrait bien passer au stade 3 de l'épidémie de coronavirus d'ici la semaine prochaine, et des dispositions pourraient être prises. 

A Toulouse, bon nombre de candidats restent pour l'instant fidèles aux recommandations données par l'Etat. Des précautions sont même déjà prévues pour plusieurs meetings, avec des lots de gel hydroalcoolique disposés à l'entrée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu