Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : report des conseils municipaux à Niort, Châtellerault ou encore Montmorillon

En raison de l'épidémie de Covid-19 et des mesures de confinement, le Premier ministre annonce ce jeudi le report des réunions de conseils municipaux élus au premier tour.

A Bressuire, l'opposition ne voulait pas participer physiquement à l'installation du conseil municipal
A Bressuire, l'opposition ne voulait pas participer physiquement à l'installation du conseil municipal © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, Parthenay, Bressuire, Saint-Maixent, Châtellerault ou encore Montmorillon font partie des 30.000 communes de France qui ont élu leur conseil municipal dès le premier tour dimanche 15 mars. Les équipes sortantes devaient se réunir à huis clos de vendredi à dimanche pour désigner maire et adjoints. Mais en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de confinement, le gouvernement a pris ce jeudi la décision de reporter toutes les séances jusqu'à mi-mai au moins. 

"C'est une sage décision"

"La décision est tombée alors qu'on était en train de préparer les délibérations", raconte Jérôme Neveux, le maire sortant de Jaunay-Marigny. Fraîchement réélu, il a été pris de court par l'annonce d'Edouard Philippe. Cependant, étant donné les circonstances, "c'est peut-être la meilleure chose". 

Dans les Deux-Sèvres, à Bressuire, la nouvelle opposition souhaitait le report, elle avait annoncé qu'elle ne se rendrait pas à la séance prévue ce vendredi. De son côté, Emmanuelle Ménard, élue dimanche dans la commune du bocage, devra donc attendre avant de remplacer Jean-Michel Bernier. 

"Le but n'était pas de se faire installer soi, mais c'était faire que la municipalité et les services continuent parce que c'est ce que demandait le gouvernement. Là si le gouvernement dit que ça continuera avec les anciens maires et bien nous fonctionnerons de cette façon-là, ça ne me pose aucun problème".

Les conseils municipaux se préparaient en effet à siéger dans des conditions exceptionnelles afin de faire respecter les règles de confinement. "C'était un peu surréaliste comme organisation, de le faire dans une salle des fêtes, avec toutes les précautions à prendre", indique Jérôme Neveux. Les conseillers municipaux devaient s'asseoir en laissant un mètre de distance entre chacun. Or les salles des conseils municipaux ne sont pas extensibles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu