Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : vers une réouverture progressive des déchetteries

-
Par , France Bleu Bourgogne

Dans le sillage d'autres communautés de communes du département et de la région, le maire de Dijon François Rebsamen annonce la réouverture prochaine - mais partielle - des différentes déchetteries de la métropole.

François Rebsamen lors de sa dernière allocution sur internet
François Rebsamen lors de sa dernière allocution sur internet - Ville de Dijon

Dans une nouvelle vidéo postée ce mardi sur internet, François Rebsamen fait un point de situation à Dijon, à trois semaines d'un début de déconfinement encore plein d'incertitudes.

La réouverture des déchetteries dès le 27 avril ?

François Rebsamen a discuté avec les élus des 23 communes de la métropole. De ces discussions, il ressort la nécessité d'agir. La demande est forte. Mais pas tout de suite, et pas n'importe comment ! Contrairement aux situations "ingérables" que l'on a pu constater ailleurs, avec des files d'attentes interminables, la réouverture des déchèteries se fera partiellement, et sous conditions. Rien n'est encore établi, mais on pourrait mettre en place "un système alterné basé sur les chiffres pairs ou impairs des _plaques d'immatriculation"_, sur le modèle de la circulation alternée les jours de grande pollution. En tout cas, ce sera "sans doute mis en place à partir du lundi 27 avril."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des parcs toujours fermés

S'agissant des parcs publics de la ville, pas de réouverture en vue. C'est imposé par le gouvernement. "Mais comptez sur moi", dit François Rebsamen, pour travailler à les faire rouvrir au plus vite.

"Auditorium Robert-Poujade"

L'ancien maire de Dijon, décédé il y a quelques jours à l'âge de 91 ans, a marqué l'histoire de la cité des Ducs de son empreinte au cours de ses 30 ans de mandat. Lorsque le déconfinement le permettra, un hommage lui sera rendu, confirme François Rebsamen. En attendant, il propose que l'Auditorium de Dijon, la dernière grande réalisation de Robert Poujade, soit rebaptisé "Auditorium Robert-Poujade", pour qu'il ait _"_toute sa place dans la ville" qu'il a tant aimée.

Des efforts à faire sur les marchés 

Il y a du monde sur les marchés, et c'est une bonne chose pour nos producteurs. Mais il y a encore quelques efforts à réaliser pour respecter les gestes barrières, notamment sur le marché des Halles, où 2500 personnes viennent encore remplir leur panier de produits frais. A ce titre, le maire de Dijon rappelle que la règle édictée par le gouvernement, c'est la fermeture des marchés. Ceux qui sont ouverts ne le sont que par dérogation de la préfecture. S'agissant du marché de la Fontaine d'Ouche les conditions de réouverture ne sont pas encore réunies, elles pourraient l'être "la semaine prochaine".

650.000 masques commandés

Au-delà du stock d'un million de masques commandé conjointement avec la région Bourgogne-Franche-Comté et dont la livraison est annoncée pour ce dimanche, François Rebsamen annonce une commande de la ville de Dijon de 650.000 masques réutilisables et lavables à des entreprises locales. Ces masques seront distribués en temps et en heure. Les modalités de cette distribution seront annoncées plus tard.

Rendez-vous avec Jean-Michel Blanquer

Dernier point majeur à l'ordre du jour : un rendez-vous fixé avec le ministre de l'éducation nationale ce samedi, par l'Association des maires des grandes villes de France, qui regroupe 42 villes de plus de 100.000 habitants, dont Dijon. Avec le 11 mai en perspective, François Rebsamen entend demander au ministre des précisions sur les modalités de reprise de l'école, qui préoccupe les élus au plus haut point. Une incertitude qui ne concerne pas que l'éducation : "nous souhaitons une reprise d'activité, nous sommes inquiets pour notre économies, inquiets pour les hôtels, les restaurants, les entreprises et les associations du monde culturel, du monde sportif."

Alors, dit François Rebsamen, d'accord pour une reprise. "Mais quelle reprise ? Quand reviendront les touristes ? Quand nos musées, nos piscines pourront-ils rouvrir ? Pourrons-nous fêter le 14 juillet tous ensemble ? Autant de questions qui traduisent un certain flou artistique ressenti par l'élu dijonnais avant la fameuse date du 11 mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess