Politique

Corrèze : l'ancien canton de François Hollande menacé par la droite

France Bleu Limousin mercredi 25 mars 2015 à 9:36

Le siège du Conseil général de la Haute-Vienne, à Limoges.

Symbole du revers du Parti socialiste en Corrèze, ancien fief du président de la République, la droite est arrivée en tête dimanche dans le canton d'Allassac dont fait partie désormais celui de Vigeois, tenu par François Hollande jusqu'en 2012.

Le canton de Vigeois détenu jusqu’en 2012 par François Hollande en Corrèze a placé la droite en tête au premier tour des élections départementales . Le découpage électoral a fait passer ce canton dans celui d’Allasac où les candidats UMP du groupe Corrèze Demain devancent ceux du PS de 44 voix. C'est peu dans ce canton de 15.000 habitants, mais assez pour créer la surprise. C'est en 2008 que François Hollande avait été élu à Vigeois. Une victoire qui lui avait permis de ravir, outre ce canton, tout le département à la droite. Mais depuis les habitants parlent de "désenchantement" qui se traduit par la division de la gauche dans ce scrutin . La propre suppléante de François Hollande dans le canton, Régine Delord, était d'ailleurs candidate sous les couleurs du Rassemblement pour une Alternative à Gauche contre les candidats socialistes.

Pour autant la droite n'a pas vraiment de grandes chances de faire basculer le canton . Même si aucune consigne de vote n'a été donnée par les instances du Rassemblement pour une Alternative à Gauche, qui ne peut se maintenir au second tour, les voix recueillies par ses candidats au premier tour (16,46%) devraient logiquement se reporter vers le PS ce dimanche dans les urnes.

Partager sur :