Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coup d'envoi de la vaccination avec les assesseurs au vaccinodrome de Caen

Le vaccinodrome du parc des expositions de Caen ouvre ce mercredi. Les trois premiers jours sont réservés à ceux qui participent à l'organisation des élections régionales et départementales. Ils doivent être obligatoirement vaccinés ou testés. De quoi attirer des volontaires, parfois jeunes.

Les assesseurs des élections régionales et départementales devront être vaccinés ou testés
Les assesseurs des élections régionales et départementales devront être vaccinés ou testés © Radio France - Noémie Guillotin/Boris Compain

Le méga centre de vaccination du parc des expositions de Caen ouvre ses portes ce mercredi 5 mai. Il va permettre de vacciner 1 200 personnes par jour. Mais avant le grand public, les trois premiers jours sont dédiés aux assesseurs et aux personnels des mairies qui seront en charge du bon déroulement des élections départementales et régionales les 20 et 27 juin prochains. Ils devront obligatoirement être vaccinés contre le Covid-19 ou testés.

Des volontaires se sont donc manifestés plus rapidement que lors de précédents scrutins. "Ça reste une élection compliquée, explique Olivier Paz, le maire de Merville-Franceville, puisqu'il y a une double élection et donc un double bureau par rapport à d'habitude et beaucoup plus d'assesseurs. Par contre, depuis quelques jours, nous avons des candidatures spontannées, de jeunes de 20, 22, 30 ans, sachant que c'est pour eux la possibilité d'aller se faire vacciner très prochainement", poursuit le président de l'Union amicale des maires du Calvados.

Matthieu et Antoine, deux frères habitants de Verson, près de Caen, ont saisi l'occasion. _"Du fait de mes études en droit, tout ce qui est élections c'est aussi en rapport, j'ai envie de voir un peu comment ça se passe de l'intérieur,_raconte l'aîné, 21 ans, et puis la vaccination, c'est un point qui aide aussi, c'est vrai qu'on entend de plus en plus parler du déconfinement, des réouvertures des lieux culturels, des enceintes sportives."

Gagner quelques semaines sur les autres, ça aide aussi à se décider à être assesseur

Le témoignage de Matthieu, jeune assesseur à Verson

Même curiosité pour la vie démocratique pour Antoine, 19 ans, qui ne cache pas non plus sa joie quand il évoque la vaccination : "On se sent plus à l'aise vis à vis des autres, on les protège un peu plus aussi. J'encadrerai des jeunes cet été, je suis plus à l'aise avec l'idée d'être vacciné vis à vis d'eux."

Le témoignage d'Antoine, jeune assesseur à Verson

Antoine et Matthieu, deux jeunes frères versonnais, seront assesseurs lors des élections en juin prochain. Ils seront donc vaccinés plus vite que leurs amis du même âge.
Antoine et Matthieu, deux jeunes frères versonnais, seront assesseurs lors des élections en juin prochain. Ils seront donc vaccinés plus vite que leurs amis du même âge. © Radio France - Marcellin Robine

Cette nouvelle génération d'assesseurs, c'est aussi une bonne nouvelle pour les maires, qui rencontrent régulièrement des difficultés pour trouver des volontaires. "Nous garderons sous le coude bien sûr les gens qui nous ont aidés, là cette année, assure François Aubey, maire de Mézidon-Vallée d'Auge, en espérant que l'exercice leur convienne et les stimule pour rester avec nous l'an prochain." Car en 2022, il y aura deux élections : la présidentielle et les législatives.

À noter : le vaccinodrome de Caen sera ouvert à toutes les personnes éligibles (plus de 60 ans et les adultes fragiles ou avec une maladie chronique) à partir du samedi 8 mai. Vous pouvez prendre rendez-vous sur la plateforme Keldoc pour recevoir une dose de Pfizer au parc des expositions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess