Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Courbevoie : la tour RTE fait trop de bruit, la mairie lui réclame 7.500 euros d'amende

dimanche 3 février 2019 à 18:05 Par Julie Szmul, France Bleu Paris

C'est un conflit qui dure depuis plusieurs années : le système de refroidissement situé au sommet de la tour Marchand perturbe la vie et le sommeil de ses voisins. Certains ont même lancé une pétition pour réclamer un isolement phonique. RTE n'agit pas, alors la mairie vient de prendre un arrêté.

La ville de Courbevoie réclame 7.500 euros d'amende à RTE pour nuisances sonores.
La ville de Courbevoie réclame 7.500 euros d'amende à RTE pour nuisances sonores. © Maxppp - Aurelien Morissard

Courbevoie, France

Le conflit dure depuis plusieurs années. En cause, le système de refroidissement situé au sommet de la tour Marchand, surnommée la tour RTE, qui perturbe le sommeil et la vie de ses voisins. Certains ont même lancé une pétition sur internet pour réclamer l'installation d'un système d'isolation phonique. Des experts sont passés, et ils ont constaté l'existence de ces nuisances sonores. RTE en a été informé, mais elle n'a pas réagit. La mairie a donc décidé de durcir le ton. 

La ville de Courbevoie réclame en effet 7.500 euros à la société RTE. Tant que celui-ci n'aura pas effectué les modifications nécessaires pour faire cesser les nuisances sonores, il devra également payer une astreinte de 750 euros par jour.

Le communiqué de la ville de Courbevoie. - Radio France
Le communiqué de la ville de Courbevoie. © Radio France