Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

A Courcerac, égalité parfaite entre Le Pen, Macron et Mélenchon au premier tour de l'élection présidentielle

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

C'est un résultat pour le moins atypique. A Courcerac, près de Matha en Charente-Maritime, trois candidats à l'élection présidentielle sont arrivés en tête au premier tour. Avec le même nombre de voix. 37 voix pour Le Pen, idem pour Macron et Mélenchon.

205 personnes sont inscrites sur les listes électorales de Courcerac
205 personnes sont inscrites sur les listes électorales de Courcerac © Radio France - Charlotte Jousserand

Courcerac, France

Trois candidats arrivent premier à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle à Courcerac, près de Matha. La commune de 314 habitants a du mal à choisir puisque Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron sont à égalité. Chacun de ces trois candidats a obtenu 37 votes dans la commune. En tout 172 habitants sont allés voter ce dimanche 23 avril sur les 205 inscrits.

Jean-Claude habite la commune depuis 16 ans, il regarde surpris la feuille de résultat fourni par le ministère de l'Intérieur : "37, 37, 37, punaise et bien cela, c'est rare que cela tombe parfaitement comme ça" s'exclame-t-il. Sa fille, à côté de lui, s'en amuse : "Vous ici, vous ne savez pas de qui vous tenez tous". Pour Jean-Claude c'est la première fois que cela arrive. Sa femme Émeline, elle aussi n'en revient pas. "c'est dingue, on est très fort à Courcerac", Émeline fait partie des 37 habitants qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon. Elle s'étonne que Marine Le Pen obtiennent autant de voix parmi ses voisins mais elle reconnaît que la politique ce n'est pas vraiment un sujet qu'on aborde dans le village.

"Un ras le bol qui s'exprime différemment"

Quelques rues plus loin, Jacqueline est surprise de ce résultat. Cette habitante ne s'attendait à rien car la commune a beaucoup changé. "Autrefois, raconte Jacqueline dont le mari a été maire de Courcerac, on connaissait tout le monde et on connaissait même les opinions de tout le monde. Maintenant non, on connaît moins les gens car c'est un peu devenue une cité dortoir, les gens habitent Courcerac mais vont travailler ailleurs, à St-Jean-d'Angély ou à Cognac". Sa nièce Céline est venue pour les vacances, pour elle ce vote si tranchée pour trois candidats si différents c'est un "ras le bol" des gens qui s'expriment différemment : "Pour moi, à Courcerac c'est l'illustration de ce qui se passe en France. Les gens ont peur pour leur sécurité, ils ont peur pour l'avenir de leurs enfants. C'est pour ça qu'ils votent à l'extrême droite et à l'extrême gauche, ils veulent que cela change. Et Macron, il est jeune, il a des idées nouvelles, il prône le changement et ce que veulent les gens".

La ruralité et l'Europe au cœur des préoccupations pour le maire

Le maire de Courcerac, Gérard Lamiraud a participé au dépouillement des votes. Il a été surpris par ce résultat entre trois candidats mais selon lui : "Au delà de ce résultat, je constate que les habitants ont exprimé une défiance vis à vis de l'Europe qu'ils connaissent mal et dont ils ne voient que le côté positif et ils se sont aussi exprimé vers des candidats qui défendent la ruralité". Quand à savoir pour le second tour, le maire de Courcerac reste prudent : "On verra bien mais il faudra que la ou le nouveau président prennent en compte ces deux thématiques".

Le reportage de France Bleu La Rochelle à Courcerac

Et pourquoi pas une égalité à nouveau entre les deux candidats du second tour ? C'est déjà arrivé en 2012, dans la commune de Behalde dans les Landes.

Choix de la station

France Bleu