Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : à Orléans, le maire demande la vaccination des personnels des écoles dès la semaine prochaine

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans

Le maire LR d'Orléans demande de réserver la première semaine d'ouverture du "vaccinodrome d'Olivet pour les personnels des écoles, collèges et lycées de la ville, soit 5.000 personnes. Ce centre doit ouvrir le 6 avril. Mais la vaccination des enseignants n'est pas prévue avant "mi-fin avril".

Serge Grouard, maire LR d'Orléans, le 19 mars 2021
Serge Grouard, maire LR d'Orléans, le 19 mars 2021 © Radio France - Antoine Denéchère

Le maire d'Orléans demande, dans un communiqué publié ce lundi, que les enseignants et personnels des établissements scolaires de la ville soient vaccinés en priorité dans le "vaccinodrome" qui ouvre ses portes la semaine prochaine à Olivet. 

Serge Grouard (Les Républicains) estime que cela représente 5.000 personnes environ à vacciner contre le Covid-19 pour la ville d'Orléans (enseignants des écoles, collèges, lycées et personnels non enseignants). Objectif affiché par le maire : éviter une augmentation du nombre de fermetures de classes, voire d'écoles, liée à la hausse des contaminations observée ces dernières semaines à Orléans et dans le Loiret. "Bien que le  Ministre de l’Education répète depuis des mois que les fermer n’est pas une option, le Président et le premier Ministre se montrent désormais plus prudents en ajoutant que ce serait “en dernier recours”.

Eviter des fermetures de classes et d'écoles

"Nous n’avons à ce jour “que” cinq classes fermées sur  Orléans, mais nous le voyons dans les chiffres, le rythme des cas s’accélère. C’est pourquoi le maire d’Orléans souhaite que le gouvernement autorise à vacciner le  personnel des écoles, des collèges et des lycées", précise le communiqué. Le maire rappelle qu'il partage le même objectif que le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer qui entend maintenir les écoles ouvertes.

"Le centre de vaccination d’Orléans est déjà fortement mobilisé mais le centre d’Olivet va ouvrir ses portes très bientôt, avec des dotations en doses à la hausse et la possibilité de vacciner 1.000 personnes par jour. Serge Grouard propose donc de réserver la première semaine de vaccination aux agents des écoles, collèges et lycées qui le souhaitent." Le "vaccinodrome" d'Olivet doit d'abord vacciner 500 personnes par jour, avant une montée en puissance à 1.000 par jour vers la fin avril.

Le gouvernement prévoit de vacciner les enseignants à partir de mi-avril

Ce calendrier, proposé par Serge Grouard, n'est pas ce qui est prévu par le gouvernement, qui entend vacciner les enseignants à partir de mi-avril, le président Macron ayant parlé de "mi-fin avril". L'élu se montre très critique depuis le début de l'épidémie, contre la stratégie du gouvernement face au Covid-19, notamment en terme de vaccination.

Que répond la préfecture du Loiret ?

Interrogée par France Bleu Orléans, la préfecture ne répond pas directement à Serge Grouard mais rappelle ce lundi soir que "le centre de grande capacité d'Olivet a vocation à vacciner la cible vaccinale définie par le gouvernement", à savoir d'abord "les plus de 70 ans sans comorbidité ou les personnes de tous âges souffrant de pathologie à haut risque de forme grave du Covid-19 et les personnes majeures en situation de handicap hébergées en structure spécialisée".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess