Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : Marie-Guite Dufay favorable à un reconfinement local, sur des critères "objectifs et transparents"

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay n'est pas opposée à un reconfinement local, alors que le virus circule toujours très activement dans le Doubs, le Jura et la Nièvre, mais elle demande au gouvernement des "critères objectifs et transparents".

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté.
Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté. © Maxppp - Maxppp

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, n'est pas opposée à un reconfinement local, mais elle souhaite que cette décision "stigmatisante" soit prise sur des critères "extrêmement objectifs et transparents" alors qu'un nouveau Conseil de défense sanitaire se tient ce mardi. Selon elle, c'est à cette condition qu'elle "sera acceptée par la population". Le Doubs, le Jura et la Nièvre sont les départements de la région les plus touchés par le Covid-19.

Est-ce que les chiffres de votre région vous inquiètent ? 

"Oui, forcément, puisque nous avons des chiffres de personnes testées positives qui sont le double de la moyenne nationale, avec deux caractéristiques. L'une que l'on s'explique un peu, c'est le long de la frontière suisse, donc dans les deux départements du Doubs et du Jura. Mais aussi ailleurs dans la Nièvre; ça, on ne comprend pas bien. Et je crois que les autorités sanitaires ne comprennent pas non plus pourquoi il y a cette affluence effectivement de testés positifs, donc, forcément, c'est inquiétant. Dans le Doubs et le Jura,  je ne l'explique pas, si ce n'est les relations avec la Suisse. On voit qu'il y a des foyers quand même importants en Suisse. Il y a vraiment nécessité, par rapport à la frontière suisse, d'un dialogue franco-suisse extrêmement actif parce que nous avons des frontaliers qui passent la frontière tous les jours pour travailler".  

Faut-il mettre en place un reconfinement local comme le préconise Jean Rottner le président de la région Grand Est ? 

"S'il doit y avoir un recours finement localisé à une ou deux régions, il faut que ce soit sur la base de critères extrêmement objectifs et transparents, que ce soit bien mis sur la table. On voit bien qu'effectivement, on a plus de testés positifs qu'ailleurs en France, mais j'entends aussi dire qu'on a plus de personnes qui se font tester dans notre région. Donc, il faut faire l'équilibre entre tout ça. À partir du moment où les autorités sanitaires nous présentent des critères extrêmement précis et transparents, la décision de reconfinement, si elle doit s'imposer aux yeux des autorités sanitaires, elle sera acceptée par la population vraiment, s'il y a cette transparence".   

Ce n'était pas le cas jusqu'à maintenant ? 

"Ce n'est pas ce que je dis. C'est quand même une décision stigmatisante pour une région que de se dire que l'activité va être réduite alors qu'elle ne le sera pas dans la région d'à côté. Je pense aussi aux activités touristiques dans notre région. Donc faisons attention avant de prendre une décision qui est stigmatisante pour qu'elle soit acceptée par la population, qu'elle soit bien étayée et bien expliquée."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess