Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le gouvernement travaille sur un "congé parental" en cas de fermeture d'école

-
Par , France Bleu

Le ministre de l'Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer annonce la future création d'un "congé parental" en cas de fermeture d'école pour cas de covid-19. Une mesure pour permettre aux parents de garder leurs enfants lorsque les autres solutions de garde sont impossibles.

Une affiche rappelle que le port du masque est obligatoire pour tous les adultes dans les écoles
Une affiche rappelle que le port du masque est obligatoire pour tous les adultes dans les écoles © Radio France - Jérôme Collin

Une semaine après la rentrée, 262 classes sont touchées par le coronavirus, et 28 établissements sont complètement fermés. Le ministre de l'Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, a assuré ce lundi 7 septembre que le gouvernement travaillait "sur un congé parental" pour permettre aux parents de garder leurs enfants. 

"On travaille sur un congé parental en cas de fermeture d'école" a assuré le ministre sur le plateau de BFMTV et précise que le gouvernement doit annoncer de nouvelles mesures. Le 4 septembre dernier, c'est la ministre du travail, Elisabeth Borne qui prenait la parole pour explique les priorités du gouvernement : 

La priorité, c'est que les parents puissent continuer à travailler. - Elisabeth Borne

Le droit commun s'applique toujours

En attendant que le gouvernement prenne de nouvelles mesures pour aider les parents, la loi dispose que "le salarié qui souhaite s’absenter pour s’occuper d’un enfant malade ou accidenté, d’un enfant de moins de 16 ans dont il assume la charge, peut bénéficier d’un congé non rémunéré d’une durée de 3 jours par an en général et de 5 jours par an si l’enfant concerné a moins d’un an, ou si le salarié assume la charge d’au moins trois enfants de moins de 16 ans"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess