Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : pass vaccinal suspendu et fin du port du masque, sauf dans les transports, à partir du 14 mars

-
Par , , France Bleu

Invité du journal de 13H sur TF1 ce jeudi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la levée du pass vaccinal et la fin du port du masque obligatoire en intérieur à partir du 14 mars, sauf dans les transports collectifs.

 Le Premier ministre Jean Castex sur le plateau de TF1 en juillet 2020.
Le Premier ministre Jean Castex sur le plateau de TF1 en juillet 2020. © Maxppp - Alexandre MARCHI.

Invité du journal télévisé de 13H sur TF1 jeudi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la levée du pass vaccinal et la fin du port obligatoire du masque en intérieur à partir du 14 mars, sauf dans les transports collectifs. 

Les conditions sont réunies pour une nouvelle phase d'allègement des mesures.

D'après le chef du gouvernement, "la situation s'améliore grâce à nos efforts collectifs, grâce aux mesures que nous avons prises (...), les conditions sont réunies pour une nouvelle phase d'allégement des mesures". La dernière vague de Covid-19 est effectivement en déclin depuis plusieurs semaines. Après avoir atteint plusieurs centaines de milliers de contaminations par jour, le nombre de cas enregistré en 24 heures est tombé à environ 53.000. 

Plus de masque obligatoire à l'école et sur les lieux de travail

"Le port du masque ne sera plus requis à compter du lundi 14 mars dans tous les lieux où il est encore appliqué" a annoncé le chef du gouvernement, "c'est-à-dire plutôt à l'intérieur" a-t-il précisé. Les lieux de travail et les salles de classe sont concernés, a détaillé Matignon. Idem pour les commerces et les administrations. Le masque n'était déjà plus obligatoire dans tous les lieux clos soumis au pass vaccinal depuis le 28 février. 

En revanche, "compte tenu de la promiscuité" entre les voyageurs a expliqué Jean Castex, le port du masque continuera d'être obligatoire dans les transports collectifs. Et ce "pendant quelques semaines encore" a ajouté le ministre de la Santé, Olivier Véran, en déplacement à l'hôpital Pompidou à Paris. Même chose dans les établissements médicaux et médico-sociaux.

Plus de pass vaccinal, mais un pass sanitaire dans les établissements de santé

Le pass vaccinal aussi sera suspendu à partir de cette date dans tous les lieux où il est appliqué comme les restaurants, les cafés, les boîtes de nuits ou encore les cinémas. Si c'est possible, c'est parce qu'à l'hôpital aussi la pression se réduit, avec 2.329 malades du Covid-19 admis en soins critiques. 

Mais le gouvernement avait jusqu'ici évoqué un passage sous le seuil des 1.500 patients parmi les critères pour lever le pass vaccinal. Voilà pourquoi le pass sanitaire restera en vigueur dans les établissements de santé, les maisons de retraite et les établissements accueillant des personnes en situation de handicap qui sont particulièrement fragiles. C'est à dire qu'à l'entrée, une preuve vaccinale, un test négatif au Covid-19 ou un certificat de rétablissement sera demandé. Dans ces établissements aussi il faudra continuer de porter le masque. L'obligation vaccinale sera par ailleurs toujours en vigueur pour les soignants. 

L'épidémie de Covid-19, qui a fait plus de 135.000 morts en France depuis son apparition au printemps 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess